15 signes que vous avez de la moisissure à la maison (et comment y remédier !)



15 signes que vous avez de la moisissure à la maison (et comment y remédier !)

Souvent, les gens sont atteints par la présence des moisissures, mais ne s’en rendent pas compte. Zoom sur leurs signes.

En raison du fait que les symptômes de la présence des moisissures sont également des symptômes de nombreux autres troubles de santé, les médecins ne peuvent pas les diagnostiquer facilement.

Voici les principaux symptômes de la présence des moisissures :

– Des maux de tête

– Une sensibilité à la lumière, des yeux rouges, et / ou une vision floue

– Des problèmes de sinus, la toux, l’essoufflement, des symptômes semblables à l’asthme

– Des crampes musculaires, des douleurs, des douleurs articulaires sans arthrite inflammatoire

– Des engourdissements et des picotements

– Des problèmes de mémoire, des troubles de concentration et d’exécution

– La fatigue, la faiblesse, un malaise après les exercices

– Des tremblements

– Des sueurs nocturnes ou d’autres problèmes de régulation de la température

– Une soif excessive

– Une augmentation de la miction

– Le vertige

– Des nausées, la diarrhée, des changements d’appétit

– Goût de métal dans la bouche

– Une prise de poids

Ces symptômes démontrent que la présence des moisissures peut passer inaperçue, ou être confondue avec une maladie.

La vérité sur la présence des moisissures

Les moisissures sont de multiples types de champignons. Ils se reproduisent en formant des spores minuscules qui poussent et se propagent de manière invisible à l’œil nu. La moisissure peut se développer à l’intérieur et à l’extérieur dans des endroits chauds et humides. Cependant, la moisissure peut apparaître même dans des endroits secs, s’il y a des inondations, des fuites d’eau et des salles de bains mal aérées.

Si votre salle de bain n’est pas bien aérée, la moisissure peut apparaître au niveau du plafond, des joints ou dans les coins près de votre douche. En outre, la moisissure peut s’accrocher à vos vêtements, tapis, livres, meubles, chaussures, animaux domestiques, papiers, etc., si vous ne changez pas votre filtre régulièrement, la moisissure va continuer à circuler dans votre système d’aération (il est recommandé de changer le filtre de CVC une fois par mois voire tous les 3 mois).

Les bâtiments qui ont été endommagés par l’eau peuvent créer un mélange complexe de contaminants présents dans l’air et la poussière, ce qui conduit à un mélange de produits chimiques toxiques. Pire encore, la moisissure produit des substances chimiques toxiques connues également sous le nom de mycotoxines, présentes sur les spores et les fragments de moisissures libérés dans l’air.

La moisissure représente un grand problème, car elle peut entraîner des troubles de santé graves. La toxicité des moisissures fait partie de la catégorie la plus large des maladies dues aux biotoxines, également connue sous le nom de Syndrome de Réponse Inflammatoire Chronique.

Dr. Ritchie Shoemaker a écrit 8 ouvrages sur les moisissures. Il explique que le Syndrome de Réponse Inflammatoire Chronique est une réaction systémique inflammatoire et aigûe qui se manifeste après une exposition à un endroit (ou objet) infesté par des organismes toxigènes comme les actinomycètes, les champignons, entre autres.

La présence des moisissures expose le corps à des problèmes de santé graves, comme un état d’inflammation chronique, et non pas une simple allergie passagère… Si vous ne traitez pas cette maladie, le Syndrome de Réponse Inflammatoire Chronique continuera de dégrader votre santé et bien-être, provoquant même des troubles d’ADN, une réaction inflammatoire et des symptômes pouvant durer des années.

Le dépistage du Syndrome de Réponse Inflammatoire Chronique

D’après les experts, pour faire un diagnostic du Syndrome de Réponse Inflammatoire Chronique, vous devez répondre à ces critères :

– Une prédisposition génétique à une maladie liée aux biotoxines basée sur l’identification d’un haplotype HLA.

– Marqueurs biologiques compatibles avec les anomalies neuro-immunitaires, vasculaires, endocriniennes qui caractérisent le Syndrome de Réponse Inflammatoire Chronique. Vous pouvez probablement être à risque de démontrer des anomalies de laboratoire observées dans le Syndrome de Réponse Inflammatoire Chronique, si vous avez un antécédent avec l’exposition des biotoxines et un génotype sensible.

– Des antécédents, des signes et des symptômes compatibles avec l’exposition aux biotoxines.

– Des anomalies documentées par le test de sensibilité au contraste visuel.

Que faire ensuite ?

Faites appel à un professionnel de l’environnement pour effectuer une inspection visuelle de votre maison et des pièces et pour vous proposer la solution adéquate. D’autre part, Consulter votre médecin pour un traitement optimal si vous êtes souffrez de la présence des moisissures dans votre environnement proche.

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments