• Cool buzz : actualités et buzz
  • 3 ans de prison pour la directrice d’un refuge qui avait assassiné plus de 2000 chiens et chats.

    a3134

    Une association de protection animale espagnole, est accusé d’avoir assassiné des animaux, a dû répondre de ses actes devant la justice début janvier : sa directrice a écopé de 3 ans de prison et près de 20 000 euros d’amende.

    6473

    Cette affaire avait choqué l’opinion publique : Carmen Marin Aguilar, directrice du refuge Parque Animal, non loin de Malagà, a comparu devant la Justice durant deux mois pour acte de cruauté envers des animaux et falsification de documents.

    Âgée de 72 ans, elle a écopé d’une peine de trois ans et neuf mois d’emprisonnement et de 19 800 euros d’amende. Son complice, lui, a été condamné à un an de prison et 3 600 euros d’amende.

     

    Les événements ont eu lieu à 2009-2010 :

    Durant ce laps de temps, ses deux personnes ont assassiné 2 183 chats et chiens en bonne santé afin de réduire les frais de leur refuge et de développer des activités lucratives telles que le toilettage et les soins vétérinaires. Activités pour lesquelles Carmen Marin Aguilar n’avait d’ailleurs aucune formation.

    Pour tuer ces animaux, la directrice et son complice leur injectaient une substance létale, mais à une dose réduite afin de réduire les coûts.

    L’agonie des chats et chiens était alors lente et douloureuse. Leurs bourreaux désactivaient les caméras de surveillance et mettaient la musique à fond pour dissimuler les cris de douleur et de détresse. Seule une inspection sanitaire, en 2010, a permis de dévoiler les horreurs de ce refuge et de mettre en place une enquête. Et vous, trouvez-vous cette condamnation suffisante ?

    source:wamiz

    Facebook Comments