Alors qu’elle commençait le travail, la femme enceinte s’injecta de l’héroïne. Dans les toilettes de l’hôpital.



Alors qu’elle commençait le travail, la femme enceinte s’injecta de l’héroïne. Dans les toilettes de l’hôpital.

C’est une image incroyable : le nourrisson tremble dans son berceau. Il est en train d’être désintoxiqué ! Sa mère est une grande consommatrice de drogues et a même pris des dérivés d’opium alors qu’elle était encore enceinte. Les drogues sont passées dans le sang du bébé encore dans le ventre de sa mère, et par conséquent le petit est dépendant avant même d’être venu au monde. Il n’est qu’une des (trop nombreuses) victimes de cette épidémie aux États-Unis. À cause du fort développement des drogues peu coûteuses et de l’abus de prescription de médicaments, les États-Unis font face à un effrayant problème sanitaire et social. Et les victimes sont une nouvelle fois les plus vulnérables : les jeunes enfants.

Toutes les 19 minutes, un enfant nait aux États-Unis et souffre du “Syndrome de Sevrage Néonatal”, les symptômes du sevrage du nourrisson. Cela peut se conclure par la mort pour beaucoup d’enfants. Pendant que la plupart des bébés sont couverts d’amour durant leurs premiers mois, pour ces nourrissons dépendants à la drogue, la vie n’est que torture.

Youtube

En larmes, cette maman raconte aujourd’hui comment elle a pris une autre dose d’héroïne quand elle a commencé le travail : “Je me suis assise dans les toilettes juste avant de donner naissance, et je me suis injectée de l’héroïne. Rien ne comptait à part être défoncé.” Le petit Jacoby a survécu, mais sa mère en a perdu la garde. « Beaucoup de personnes m’ont dit : ‘Comment as-tu pu faire ça ? Comment peux-tu faire ça à ton enfant ?’. Quand je suis défoncée, plus rien n’a d’importance, je suis totalement égoïste et centrée sur moi-même” raconte-t-elle. Depuis, elle a réussi à placer son addiction sous contrôle et a donné naissance à un second enfant – sans addiction. Dans beaucoup de régions, aucune loi n’impose aux docteurs de signaler ces cas. Ainsi, les parents ramènent leurs enfants à la maison, même s’ils ne peuvent que difficilement prendre soin d’eux-mêmes.

Regardez cette vidéo (en anglais) qui montre à quel point ceci est terrible (attention les images peuvent choquer) :

Cette vidéo fait froid dans le dos. Pauvre petit bébé… Aucun nourrisson, aucun enfant ne devrait subir les erreurs de leurs parents. Nous devrions tous penser à ça avant de mettre la vie d’un petit être sans défense entre nos mains.

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments