Appel à tous les amoureux des animaux : les fils de Donald Trump sont les fiers assassins d’espèces menacés !



Appel à tous les amoureux des animaux : les fils de Donald Trump sont les fiers assassins d’espèces menacés !

 Don Junior a fait ses grands débuts ce soir et pour certains il a fait un malheur et a contribué à« humaniser » son père. Mais son répugnant frère Éric et lui ne méritent rien d’autre que le mépris pour les clichés présentant un massacre d’animaux sauvages et qui ont inondé Twitter.

Appel_à_tous_les_amoureux-01

Jusque là, je n’avais pas conscience de leur niveau de perversité envers les animaux. Les personnes qui ont surnommé Don Jr « Patrick Bateman » ont visé dans le mille.

Selon le site internet The Daily Beast :

En 2012, les clichés des fils aînés de Donald Trump, Donald Trump Jr et Eric Trump, ont fait surface, ils posent fièrement avec des carcasses des animaux qu’ils ont chassés durant une expédition de chasse en Afrique. Les photographies montrent Donald et Eric posant avec un léopard sans vie, Donald tenant un couteau et la queue ensanglantée d’un éléphant, et le duo aux côtés d’un crocodile pendu à un arbre.

Voici les fils de Donald Trump tout sourire pendant qu’ils tiennent un léopard mort :

Appel-à-tous-les-amoureux-03

J’imagine que c’est le crocodile mort :

Appel_à_tous_les_amoureux-02

Toujours selon The Daily Beast :

Les fils Trump chassaient au Zimbabwe, dans le même pays où Cecil a été tué, et même si les groupes de protection des animaux du pays ont examiné l’incident, la chasse a été jugée parfaitement légale. Une fois que les clichés sont devenus viraux, Donald Trump Jr a tweeté (avant de supprimer) : « ce n’est pas une démarche de relations publiques, je n’ai pas donné les photographies, mais je n’en ai pas honte. JE CHASSE & MANGE le gibier. »

Plus tard, Donald Jr a clarifié ses pensées sur la chasse au gros gibier dans un entretien avecDeer & Hunting magazine en août 2012.

« Je pense que ce qui a amplifié cette histoire et qui en a fait une information nationale, voire même internationale, est que je n’a pas réagi comme le font les autres, qui commencent par s’excuser de ce qu’ils sont, d’être des chasseurs et tout ce qui s’ensuit », a-t-il déclaré. « J’ai plutôt dit, « Non, j’assume ce que je suis. J’ai fait toutes ces choses. Et je n’éprouve aucun regret » ».

Source : http://bridoz.com/




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments