Après un accident de mobylette, cette femme a quelque chose en elle. Mais elle ordonne aux docteurs de ne pas le lui retirer



Après un accident de mobylette, cette femme a quelque chose en elle. Mais elle ordonne aux docteurs de ne pas le lui retirer

 En septembre 2012, Gemma Holmes, une travailleuse sociale de 26 ans, fait un tour de mobylette dans Hilperton (Angleterre) lorsque soudain elle rentre violemment dans une voiture à l’arrêt. Le choc la propulse en avant, elle percute un lampadaire en plein vol et vient lourdement s’écraser sur le sol.

Essential Baby

Souffrant de multiples blessures graves, Gemma est transportée par hélicoptère vers un hôpital où elle subit une intervention chirurgicale du dos. Les médecins sont sceptiques quant à sa survie. Gemma a, entre autres, une énorme commotion cérébrale et le dos cassé.

Daily Mail

Contre toute attente, Gemma émerge de son coma au bout de trois mois. C’est à ce moment-là qu’elle apprend qu’elle est enceinte de quatre mois. À cause de son traumatisme crânien, Gemma souffre d’amnésie et n’a aucun souvenir d’être enceinte, de l’identité du père, ni même de ce qu’il s’est passé ces trois dernières années ! Sa mère, Julie, a appris que sa fille était enceinte une semaine après l’accident, mais elle ne l’a dit à personne au cas où Gemma ne s’en sorte pas.

Gemma se retrouve désormais face à un dilemme de taille : garder l’enfant ou avoir recours à un avortement. Si Gemma décide de garder l’enfant, elle ne pourrait pas avoir de péridurale et son corps ne supporterait pas les douleurs des contractions à cause de son dos cassé.

« On m’a dit que je pouvais avorter si je le voulais, mais vu que mon bébé était là, dans mon ventre, je ne pouvais pas le faire. Ça aurait été trop difficile – je n’arrivais pas à m’occuper de moi et il m’était impossible de marcher, mais je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’il y avait une raison à l’arrivée de cet enfant. »

Bien qu’elle ne se souvienne pas d’une quelconque relation, Gemma décide de garder l’enfant. « Je me suis dit que si le bébé avait survécu à la violence de l’accident, c’est qu’il devait venir au monde. »

Daily Mail

Le 2 mai 2013, deux semaines avant le terme, les médecins ont déclenché l’accouchement afin que la pression soit moins intense sur son dos.  Gemma a donné naissance, par césarienne, a un petit garçon en parfaite santé. Elle espérait avoir un garçon et avait déjà choisi un prénom pour son adorable bébé : Rueben.

SWNS

Gemma a dû subir d’autres opérations, mais elle a quand même pu allaiter et s’occuper du petit Rueben Miracle William Holmes. Tous deux se portent aujourd’hui très bien et mènent une vie heureuse. Le père de Rueben a également été retrouvé et ce dernier souhaite vivement s’impliquer dans la vie de son enfant. Néanmoins, Gemma et son ex-compagnon ont décidé de ne pas se remettre ensemble.

C’est complètement fou ! Après un accident d’une telle violence, non pas une, mais deux personnes ont survécu et ont surmonté les obstacles que la vie a mis sur leur chemin. Partagez cette histoire touchante avec une personne qui aurait besoin d’un peu d’espoir aujourd’hui.

Source : feroce

 

Partagez l’astuce avec vos amis:

 




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments