Ce chat de gouttière livre son dernier combat. Mais on remarque ce petit miracle trop tard.



Ce chat de gouttière livre son dernier combat. Mais on remarque ce petit miracle trop tard.

Cette histoire est particulièrement triste. Mais vous devez la lire. C’est primordial.

« Dans mon complexe, tout le monde connaissait “Ugly”. Ugly était un chat errant qui adorait trois choses par dessus de tout : se battre, manger des ordures et, – vous l’aurez deviné – l’amour. 

Cette combinaison de préférences et sa vie dans les rues ont laissé leurs marques. Il était borgne, avec l’orbite de l’oeil manquant vide. Il lui manquait également une oreille, sa patte gauche était cassée depuis un moment et avait très mal guérie. Il penchait toujours légèrement sur la gauche. Ugly aurait été un chat magnifique avec une belle fourrure blanche et noire si ce n’était pour toutes les blessures qu’il avait sur tout le corps.

À chaque fois que quelqu’un l’apercevait, la réaction était la même : “Wow, qu’est-ce qu’il est moche ce chat !” Tous les enfants du quartier avaient peur de le toucher et les adultes lui jetaient des pierres ou l’arrosaient quand le chat s’approchait de leur appartement. 

Ugly, lui, réagissait toujours de la même façon. Si on l’arrosait, il restait assis jusqu’à ce que la personne abandonne. Si on lui jetait quelque chose, il s’enroulait en boule et demandait pardon. Quand il voyait des enfants, il se ruait sur eux en miaulant désespérément, pressant sa tête entre leurs mains en recherche d’affection. Si on le prenait dans les bras, il commençait immédiatement à téter sur votre chemise, vos boucles d’oreilles ou ce qu’il trouvait.

Un jour, il a voulu jouer avec les huskies d’une voisine. Mais ils l’ont chassé et battu horriblement. J’ai entendu ses cris de douleur de mon appartement et je me suis précipité pour l’aider. Mais son sort était déjà scellé. 

Ugly était étendu au sol, ses membres atrocement tordus, avec une entaille profonde le long de son crâne. Je l’ai soulevé et emporté chez moi, je l’entendais haleter douloureusement et trembler fébrilement. Il devait avoir terriblement mal, j’ai pensé.

Puis, j’ai senti un mordillement familier sur mon oreille. Ugly, à l’article de la mort et en agonie, essayait de téter. Je l’ai serré dans mes bras et caressé délicatement la tête, il a levé sa petite bouille pour me fixer avec son unique oeil doré. Je pouvais l’entendre ronronner à présent. Malgré d’atroces souffrances – Ugly – ce chat hideux, balafré, et piteux, montrait son affection et son amour.

En cet instant, j’ai compris qu’Ugly était la créature la plus belle et adorable que j’avais jamais vue. Il ne m’a jamais griffé, ne s’est jamais échappé ou débattu dans mes bras. Il s’est contenté de me fixer, son regard portant l’espoir que je puisse apaiser ses souffrances.

Ugly est mort dans mes bras avant même que j’arrive à ma porte. Je me suis assis par terre pour contempler comment une si petite boule de poil avait pu me bouleverser autant. Pour contempler à quel point son âme était pure et sincère. Ugly m’a appris plus sur la compassion que mille livres ou discours ont pu le faire et pour cela je lui suis infiniment reconnaissant. 

La plupart des gens veulent être plus riches ou plus connus. Mais moi, je veux être plus “Ugly”.

Imgur

Ugly n’aurait pas dû mourir. Si seulement quelqu’un avait reconnu la beauté veritable avant qu’il ne soit trop tard !




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments