Ce gang de motards attend patiemment devant le magasin pendant 5 jours. Le 6è, il achète les 200 vélos pour faire une surprise hors du commun.



Ce gang de motards attend patiemment devant le magasin pendant 5 jours. Le 6è, il achète les 200 vélos pour faire une surprise hors du commun.

 Au premier regard, les Hell’s Angels (les anges de l’enfer), de Fresno en Californie, sont plutôt impressionnants. Avec leurs énormes motos excessivement bruyantes, leurs lunettes de soleil effet miroir et leurs vestes en cuir, on dirait qu’ils sortent tout droit des décors d’un des films Mad Max. C’est pour cette raison que lorsqu’un gang de motards reste planté sur le parking du magasin Walmart pendant 5 jours avant le fameux Black Friday, les gens sont persuadés que les ennuis vont commencer. Or, ce que ces durs à cuire ont l’intention de faire est de loin la chose la plus belle et adorable du monde…

imgur

Dès que les portes du magasin ouvrent lors du Black Friday, les motards se précipitent à l’intérieur et s’emparent de tous les vélos, soit 200 au total.

Et bien que la scène soit des plus étranges, c’est ce que les motards en ont fait ensuite qui a surpris tous les gens de la ville, parce que sous leur apparence intimidante, ces hommes sont en fait de véritables amours. Ces vélos ont été donnés à une association appelée Poverello House qui vient en aide aux familles modestes et très pauvres voire SDF.

Cela fait maintenant 16 ans que les Hell’s Angels offrent des cadeaux pour Noël afin d’apporter un peu de gaité aux plus démunis de leur ville.

Lorsque l’on voit un enfant courir vers l’un des vélos et commencer à pédaler comme un fou, on se dit qu’on a trouvé le bon cadeau… vous pouvez me donner tout l’argent du monde, il n’y en aurait pas assez pour me procurer ce sentiment de pur bonheur que j’ai eu lorsque j’ai donné ces vélos aux enfants », raconte Merl Hefferman, un membre des Hell’s Angels.

Une petite anecdote à la fois surprenante et touchante, nous devrions tous prendre exemple sur ces motards !




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments