Ce Labrador est prostré, terrifié, dans sa propre urine. Mais lorsque cette photo est publiée sur Facebook, sa vie prend un tournant radical.



Ce Labrador est prostré, terrifié, dans sa propre urine. Mais lorsque cette photo est publiée sur Facebook, sa vie prend un tournant radical.

Tammy Graves, originaire de Caroline du Nord, fait partie d’une association luttant pour la protection des animaux qui vient secourir les chiens retenus par la fourrière. Lors de sa dernière visite dans un refuge, un chien en particulier lui a brisé le coeur. Elle prend alors une photo et la poste sur la page Facebook de l’association en question :

« Voilà ce qu’il se passe lorsque des personnes amènent leur chien dans un refuge et ne viennent jamais les récupérer. Ce petit gars s’est réveillé chez lui tout content, hier matin, dans un panier chaud ou dans un lit et a attendu d’être nourri, il est monté dans la voiture pensant faire une balade dans un parc ou au pire, aller chez le vétérinaire. Mais au lieu de ça, il se retrouve dans une cage entouré de 275 chiens qui crient de désespoir pour être libérés de cette prison. Ça sent la mort et les portes restent tout le temps fermées. »

« Certains animaux sortent et ne reviennent jamais. Il ne sait pas ce qui l’attend. La seule chose dont il est sûr et qu’il n’a jamais demandé, c’est d’être ici. Il n’a jamais demandé à être pris en charge par des maîtres irresponsables. Aujourd’hui, il git là, terrifié, au milieu de sa propre urine. Il a peur de bouger ou de croiser le regard de quiconque et pense pouvoir se fondre dans le décor. S’il y arrive, il pourra peut-être échapper au destin terrible qui l’attend. C’est la triste réalité des maîtres irresponsables et du système des refuges. Tout ceci n’est pas un problème de refuge ni de sauvetage, mais de maîtres totalement irresponsables et égoïstes. »

La publication de Tammy a été partagée plus de 100 000 fois et des centaines de personnes se sont portées volontaires pour adopter le petit labrador terrifié nommé June « Cash ». Heureusement pour lui, l’animal a trouvé une famille aimante qui s’occupe de lui comme il se doit, mais beaucoup d’autres chiens n’ont pas cette chance. La situation a trop duré, voire empiré, et il est temps d’agir.

June « Cash » arrive peu à peu à redonner sa confiance aux personnes. Il a trouvé une famille qui n’est pas prête de l’abandonner et c’est ainsi que cela devrait toujours se passer.




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments