Ce lion est enfin libéré après avoir été torturé. Mais ce qu’il a dans la bouche a choqué ses sauveteurs!



Ce lion est enfin libéré après avoir été torturé. Mais ce qu’il a dans la bouche a choqué ses sauveteurs!

 Ces 33 lions ont passé leur vie dans un cirque au Pérou et en Colombie, alors que l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques est complètement interdite. Pour les spectateurs, c’est drôle de voir un lion sauter sur commande et rugir dans l’arène. Mais la vérité qui se cache derrière ce divertissement est atroce. 

En réalité, les lions de cirque vivent un véritable cauchemar. Ils sont battus et affamés. On leur a arraché les griffes, coupé les doigts si bien que les griffes ne peuvent plus repousser.

L’association Animal Defenders International décide de mettre fin à cette horreur et sauve les animaux des griffes de leurs tortionnaires. Ils organisent un raid pour récupérer les 33 lions et lionnes dans les cirques et prennent soin d’eux. Quand ils examinent leurs bouches, les sauveteurs sont choqués : les dents des lions sont explosées car on leur a frappé la gueule avec des barres de fer. Les animaux sont traumatisés. La plupart n’ont jamais senti l’herbe sous leurs pattes ou le soleil au dessus de leur tête. L’un d’eux, le jeune lion Leo, a carrément perdu un oeil.

Mais l’association fait encore mieux que de les ôter à leur cauchemar : elle décide de leur offrir un petit coin de paradis ! Elle décide de les rapatrier par avion vers l’Afrique du Sud. C’est la plus grande opération de transport de félins en captivité de l’histoire !

“Le coût du transfert est de 10 000$ par lion, le même prix que pour un passager qui voyage en 1ere classe sur un vol transatlantique”, explique Animal Defenders.

Malheureusement, à cause de leurs mutilations, ils ne peuvent pas être simplement remis en liberté dans la nature. Stérilisés, mâles et femelles sont dans un premier temps séparés avant de réapprendre à vivre en communauté. Mais au moins maintenant ils ont un endroit à eux, confortable et à l’abri des maltraitances et autres horreurs de la vie en cirque. Quand ils découvrent pour la première fois leur environnement naturel, c’est un moment d’émotion intense pour leurs sauveteurs. Les félins hument l’air, explorent les environs et leur joie est presque instantanée. Depuis qu’il a été libéré, Leo passe son temps avec Muneca, une lionne elle aussi rescapée. C’est comme s’ils savaient que leur place était ici, dans la nature, loin des projecteurs du cirque.

Quand on va dans un cirque, on sent tout de suite une ambiance oppressante en voyant les animaux se faire fouetter pour qu’ils exécutent des prouesses. La place des animaux est dans la nature, en liberté, pas dans des cirques ni des zoos ! C’est vraiment magnifique de voir que certaines associations se battent pour leurs droits. Un changement est possible ! En tout cas, maintenant pour ces lions, ce cauchemar n’est plus qu’un mauvais souvenir.

source:http://www.feroce.co/




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments