• Cool buzz : actualités et buzz
  • Ce pédophile a été arrêté avec des photos de cette petite fille. Vous ne devinerez jamais comment il a eu ces photos

    a3132

    Il n’y a pas plus important pour un parent que de protéger son enfant, malheureusement ce n’est pas toujours le cas, il existe des parents pervers et vicieux qui ne cherchent qu’à satisfaire leurs fantasmes en oubliant ce que c’est d’être parent. Voici un exemple d’une maman qui a comploté avec un pédophile pour le viol de sa fille, elle lui envoyait des photos de la petite nue dans une baignoire. Lisez l’histoire !

    Le contact avec le pédophile 

    6468

    Une mère de famille, résidant en Grande Bretagne, a fait la connaissance d’un pédophile sur internet. L’homme en question, Stuart Bailey, 54 ans envoyait souvent à la mère des messages lui demandant de lui envoyer des photos de la petite fille.

    Selon le tribunal, Bailey a envoyé des messages à la mère pour lui demander de faire subir à la petite des actes pervers, comme attraper sa fille et lui déchirer ses vêtements. Il lui demandait souvent de lui décrire comment la petite est habillée, un jour la maman lui a même envoyé une photo de sa fille toute nue dans une baignoire avec ses organes génitaux exposés.

    Devant le juge, le duo a complètement nié ses mauvaises intentions, La mère a avoué avoir envoyé des photos illicites de sa fille de 7 ans à un présumé pédophile mais elle a nié avoir l’intention de laisser l’homme violer son enfant. Bien que la femme ait admis ses faits, elle a refusé d’accepter qu’elle complotait avec le pédophile, elle a également déclaré que sa fille était toute sa vie et que c’était juste un fantasme.

    Des somnifères pour le jour J

    6469

    Bailey a également demandé à la maman d’acheter des somnifères pour que son enfant soit endormie le jour J, et que le pédophile puisse la violer en toute tranquillité. Là-dessus, la maman a prétendu que les somnifères étaient pour aider sa fille à dormir la nuit. Elle a ajouté qu’elle était simplement curieuse au sujet de ces comprimés et que finalement elle ne les lui aurait pas donnés.

    Par chance, la rencontre a été évitée de justesse grâce au conjoint de la jeune femme, l’homme est tombé sur les messages échangés avec le pédophile Stuart Bailey et a immédiatement alerté les autorités. La maman face aux soupçons de son partenaire lui a demandé de quitter la maison.

    Les révélations durant le procès 

    6470

    Au cours des interrogatoires, la maman a déclaré avoir essayé à maintes reprises de se débarrasser du pédophile, elle dit qu’il n’arrêtait pas de l’intimider en parlant de sa fille malgré qu’elle tentait de l’arrêter. Elle a également déclaré avoir eu peur de lui car il la forçait de le suivre dans ses fantasmes pervers. Concernant les photos envoyées, la maman dit qu’elle les a envoyées au début de leur relation sans aucune arrière-pensée, et qu’au moment de découvrir la réalité du pédophile, elle l’a appelé et lui a demandé de les supprimer.

    Pendant ce temps, Bailey a complètement nié tout acte condamnable. Il a déclaré à la cour qu’il avait une sensation vicieuse et dégoutante d’envoyer à la mère des messages pareils et qu’en aucun cas il comptait passer à l’acte.

    Le pédophile et la mère reconnus coupables

    Plus tard au cours du procès, il est apparu que Bailey a utilisé la lettre « R » (initiale du mot Rape qui veut dire viol en anglais) pour représenter le « viol » dans une série de messages et d’appels téléphoniques.  Par ailleurs,  le juge a déclaré que Bailey était connu pour avoir contacté des femmes sur le site de rencontres où il a rencontré la mère, et à moins qu’il soit stoppé par les femmes qu’il aborde, il continue à les engager dans des activités sexuelles pédophiles. Stuart Bailey a donc été reconnu coupable de distribution de pornographie juvénile et d’incitation à l’agression sexuelle d’un enfant.

    Jugée par le tribunal de Cardiff, la mère de famille a été condamnée lundi 23 janvier 2017 à 9 ans de prison. Le pédophile, lui, a écopé de 13 ans de prison.

    En tant que titulaire de l’autorité parentale, le père comme la mère ont le devoir de protéger leur enfant dans sa sécurité, sa santé et son développement.. Ils ne doivent pas l’exposer au danger en partageant par exemple ses photos ou vidéos  avec des inconnus. Soyez donc vigilants!

    source:sante.niooz

    Facebook Comments