Ces abeilles ont pourchassé cette voiture pendant 2 jours! La raison se trouvait dans le coffre!



Ces abeilles ont pourchassé cette voiture pendant 2 jours! La raison se trouvait dans le coffre!

Carol Howarth est une Britannique qui habite la petite ville d’Haverfordwest, dans le Pays de Galles. Elle a récemment garé sa voiture en ville pour faire quelques courses. Mais quand elle est revenue sur le parking, elle a retrouvé sa voiture dans cet état :

Facebook / Tom Moses

Un essaim de plus de 20 000 abeilles s’est agglutiné à l’arrière de sa voiture ! Un passant, Tom Moses, appelle immédiatement une équipe d’apiculteurs, inquiet que les abeilles puissent être blessées.

Facebook / Tom Moses

C’était spectaculaire, explique Tom Moses. Je suis passé en voiture et j’ai vu la grosse tache marron. De nombreuses personnes étaient stupéfaites, les voitures ralentissaient et les gens prenaient des photos. J’étais un peu inquiet que quelqu’un fasse quelque chose de stupide et qu’il se blesse ou qu’il blesse les abeilles.

Facebook / Tom Moses

Une fois le travail des apiculteurs terminé, Carol peut rentrer à la maison et toute cette histoire semble finie. Sauf que le cauchemar est loin d’être terminé !

Facebook / Tom Moses

Le lendemain, en sortant de chez elle, Carol voit à nouveau l’essaim sur sa voiture ! Des milliers d’abeilles ont pourchassé le véhicule ! Inquiète, la Britannique appelle encore une fois les apiculteurs.

Facebook / Tom Moses

Nous pensons que la reine a été attirée par quelque chose dans la voiture, sûrement quelque chose de sucré et elle s’est coincée dans un trou situé sur les joints des essuie-glace arrières”, avance Roger Burns, l’un des apiculteurs sur place. Résultat : les 20 000 abeilles ont suivi leur reine et restent agglutinées au coffre de la voiture.

Facebook / Tom Moses

Il aura fallu cinq apiculteurs pour délivrer la reine, qui n’a subi aucun dommage. Une fois qu’elle a pu sortir, elle a retrouvé son essaim qui a pu regagner sa ruche.

Facebook / Tom Moses

Il leur est naturel de suivre la reine mais c’est étrange et surprenant de les voir suivre une voiture pendant deux jours, raconte Roger Burns. C’était plutôt amusant.” En trente ans de métier, l’apiculteur n’avait jamais été confronté à une telle situation. 

Source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments