Cet homme a violé à mort le bébé de sa petite-amie, les gens veulent aujourd’hui le voir pendu en public.



Cet homme a violé à mort le bébé de sa petite-amie, les gens veulent aujourd’hui le voir pendu en public.

 Dans le Far West, les gens étaient pendus en public pour les crimes qu’ils commettaient. La dernière pendaison publique aux États-Unis remonte au 14 août 1936. Environ 15 000 – 20 000 personnes ont assisté à l’exécution de Rainey Beteha. C’était il y a 80 ans, le crime était le viol et le meurtre d’une femme âgée, Lischia Edwards. Un crime effectivement abominable.


Facebook

Un homme de 32 ans du nom de Benjamin Taylor a également commis un crime odieux et les gens réclament qu’il soit pendu. Qu’a-t-il fait ?


Facebook

Il a violé et tué la petite fille de 9 mois de sa petite-amie. La mère du bébé, Amanda Adkins, était partie faire une sieste. Lorsqu’elle s’est réveillée, son bébé, Emmaleigh, n’était plus dans son berceau.


Facebook

Lorsqu’elle a enfin retrouvé Emmaleigh, cette dernière était inconsciente et en sang dans le sous-sol.


GoFundMe

Les autorités ont déclaré que Taylor avait attaqué le nourrisson si violemment qu’elle était en état de mort cérébrale lorsque les ambulanciers sont arrivés.


WTAP News

Selon le West Virginia Metro News, la famille d’Emmaleigh a dû prendre la décision d’arrêter le respirateur artificiel qui la maintenait en vie.


Facebook

Une fois que les actes de Taylor ont été révélés, cette page Facebook a été remplie de commentaires furieux de personnes du monde entier.


Facebook

Les gens disaient que la prison était une punition bien trop douce pour lui et qu’il devait être pendu. Comment un adulte peut-il faire cela à un petit bébé ? La Virginie-Occidentale n’applique pas la peine de mort.

Une pétition demandant justice pour Emmaleigh a été lancée.

Certains termes présents dans cette pétition sont très durs, et les gens espèrent que si Taylor est pendu d’autres personnes pourraient être dissuadées de commettre des crimes similaires.

Source: bridoz.com




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments