Cet homme de 30 ans ne peut pas aller travailler parce que sa femme accouche. Le SMS que son patron lui envoie est scandaleux.



Cet homme de 30 ans ne peut pas aller travailler parce que sa femme accouche. Le SMS que son patron lui envoie est scandaleux.


Le vétéran américain Lamar Austin, habitant de l’État du New Hampshire aux États-Unis, travaille en tant qu’agent de sécurité depuis un mois déjà lorsque, deux jours avant la fin de l’année 2016, sa femme commence à accoucher de leur quatrième enfant.
Son supérieur lui envoie alors un message, lui demandant de remplacer l’un de ses collègues le jour suivant. Mais quand Lamar explique où il se trouve – dans la salle d’accouchement – son patron lui pose un ultimatum : « Vous me forcez la main, si vous n’êtes pas au travail demain à 8h, vous serez viré. »

Cette histoire sera accueillie avec indignation dans tous les pays dans lesquels le congé parental rémunéré est la norme et où les travailleurs ont le droit de prendre des congés pour des raisons familiales importantes. Mais même les Américains, qui sont pour la plupart totalement habitués à être privés de congés et de certains droits en tant qu’employés, sont choqués et attristés par cette histoire.

C’est une bonne chose que Lamar, âgé de 30 ans, connaisse exactement ses priorités et n’hésite pas une seule seconde. Il ne va pas quitter le chevet de sa femme jusqu’à ce que leur bébé naisse et soit confortablement blotti dans leurs bras.

« J’ai pensé, ‘la famille vient avant tout.’ Je ne vais pas lui tourner le dos pour un travail, » confie-t-il. Et une heure après être entré dans la nouvelle année, il reçoit un message l’informant qu’il est licencié.

« J’ai juste répondu ‘ok.’ J’étais à l’hôpital, c’était une longue nuit, et je ne voulais me disputer avec personne au sujet d’un travail alors que ma femme était en train d’accoucher. »

Et quelques heures plus tard, le petit Cainan vient au monde, en bonne santé, avec sa maman et son papa pour l’accueillir. Comme cela devrait être !

Quand le journal local apprend cette histoire, les lecteurs n’éprouvent que de la sympathie et sont tant contrariés pour lui qu’ils décident d’agir. Une mère de deux enfants, Sara Pereschino, est si énervée par le licenciement qu’elle commence une campagne de don pour apporter son soutien à Lamar et sa famille jusqu’à ce qu’il trouve un nouvel emploi. De plus, plusieurs syndicats et autres employeurs le contactent pour lui proposer un stage ou un emploi.

En quelques jours, la campagne a permis de récolter près de 9 400 euros pour la famille Austin, et l’ancien soldat n’a désormais plus qu’à décider de la prochaine étape ! 

14

Lamar est ravi de voir que le vent a tourné en sa faveur, confirmant l’importance de la famille : « C’était difficile, mais si je dois choisir entre travail et famille, je choisirai toujours ma famille, » explique-t-il. « Parfois vous perdez quelque chose et ce que vous recevez en retour est encore meilleur. »

L’histoire de Lamar est incroyable. En faisant le choix du coeur, il a perdu son emploi. Heureusement, une vague de solidarité a sauvé ce papa de la misère. On a du mal à retenir nos larmes de joie !

Source: Buzzfeed




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments