Cet homme donne du viagra à sa fille. Quand j’ai appris pourquoi, ça m’a scié.



Cet homme donne du viagra à sa fille. Quand j’ai appris pourquoi, ça m’a scié.

Peu après la naissance de la petite Elodie, Annie Nilsson et son mari rentrent à la maison pensant commencer une nouvelle aventure à trois, mais le destin en a décidé autrement pour cette famille. Les parents remarquent que le visage de la petite fille et notamment ses yeux enflent à vue d’oeil. Bientôt ces symptômes s’accompagnent de vomissements et de diarrhées et comme si cela ne suffisait pas, la croissance d’Elodie ne se déroule pas comme elle le devrait.

Affolés, les parents emmènent leur petit bout de chou en urgence à l’hôpital où elle est diagnostiquée atteinte de lymphangiectasie intestinale (une dilatation des vaisseaux lymphatiques présents dans l’intestin). « Tous ses vaisseaux lymphatiques dans l’intestin étaient endommagés ce qui l’empêchait de s’alimenter correctement, elle commençait à être sous-alimentée », raconte Annie.

Les médecins font alors une annonce inédite aux parents : Elodie doit suivre un traitement à base de citrate de sildénafil, un ingrédient actif du Viagra. Bien que ce médicament soit plus communément associé aux troubles de l’érection, il est également très efficace dans le traitement des troubles vasculaires ou lymphatiques.

Malheureusement pour les parents, leur assurance maladie ne couvre pas les frais liés à ce médicament. En d’autres termes, le traitement via une injection mensuelle spécifique dont Elodie a besoin n’est pas pris en charge par l’assurance. Annie ne comprend pas pourquoi un traitement si vital pour sa fille n’est pas remboursé. Par conséquent, afin de faire entendre leur histoire et de trouver les fonds nécessaires pour que leur fille ait accès au traitement, les parents décident de lancer une campagne de collecte de fonds ainsi qu’une pétition sur change.org. Jusqu’à présent, la famille, qui espère atteindre un total de 15 000 €, a récolté 5 500 €.

 

C’est une honte qu’en plus de devoir gérer la maladie de leur fille, les Nilsson ne soient même pas aidés pour son traitement. On ne peut qu’espérer qu’ils récoltent les fonds nécessaires pour pouvoir enfin essayer de vivre normalement.

Source: Little Things




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments