Cet homme est frappé par la foudre en pleine montagne. Quand il ouvre les yeux et voit ÇA, il se met à hurler!



Cet homme est frappé par la foudre en pleine montagne. Quand il ouvre les yeux et voit ÇA, il se met à hurler!

 Jonathan Hardman a 27 ans, et est un grand amateur de sensations fortes. Il décide un jour de tenter l’ascension avec des amis du Mont Bierstadt dans les Rocheuses aux Etats-Unis. Il amène avec lui Rambo, son fidèle Berger Allemand qui le suit partout.  

Alors qu’ils arrivent au sommet, le groupe d’amis constate que le temps commence à se gâter. Il y a beaucoup de vent et les nuages s’amoncellent. Un peu inquiets, ils pensent donc à redescendre immédiatement. Mais alors que Jonathan peine dans les rochers, tenant son cher Rambo par le col pour ne pas qu’il tombe, le groupe est frappé par la foudre.

Jonathan se souvient avoir vu une vive lumière, une grande douleur, et puis plus rien.

J’ai juste ressenti cette douleur intense et insupportable, et je me suis réveillé sur le sol avec l’arrière de mes verres de lunettes plein de sang. Je ne pouvais pas bouger mes bras ou mes jambes.

A ce moment là, il n’a aucune idée de ce qu’il vient de se passer, et ne soupçonne même pas avoir été touché par la foudre directement sur le sommet du crâne.

Il pense immédiatement : “Où est mon chien?” Et alors que ses amis lui disent de venir vers eux se réfugier sous un rocher, il se lève difficilement et voit, quelques mètres plus loin, son chien allongé et immobile. Sans vie. 

J’ai crié son nom et essayé de le rejoindre mais mes amis ne m’ont pas laissé y aller et m’ont retenu sous le rocher. Je ne pouvais pas m’arrêter de l’appeler”.

Les huit grimpeurs touchés doivent redescendre par eux-mêmes, l’hélicoptère de sauvetage ne pouvant pas prendre le risque de voler en haut par ce temps. Jonathan veut prendre Rambo avec lui mais c’est impossible, il est trop lourd. La mort dans l’âme, Jonathan doit le laisser là où il est, sur la montagne.

A l’hôpital, les docteurs lui disent qu’il a eu beaucoup de chance. Et qu’en fait, parce que son chien était près de lui à ce moment-là, c’est lui qui a pris toute la puissance du choc et qui en est mort. Par sa présence à ses côtés, Rambo a sauvé la vie de son maître.

Jonathan s’en tire avec une plaie à la tête et des marques en forment d’éclairs sur les épaules. Quelques uns de ses cheveux sont roussis et il a un peu de mal à marcher et à rassembler ses idées mais globalement, ça va. 

Ce chien, c’était toute sa vie”, confie sa grand-mère. “Cela a été traumatisant pour lui… Si cela n’avait pas tuer son chien, nous n’aurions plus Jonathan avec nous”. 

Il était l’ami le plus fidèle que je n’aurais jamais osé demander d’avoir” dit à son tour Jonathan. “Je me levais heureux tous les matins, sachant que quelqu’un était chaque jour tout excité de me voir”. 

Par coïncidence, les parents de Rambo ont eu une autre portée récemment et l’un des chiots est destiné à Jonathan, mais pour lui, rien ne pourra remplacer son Rambo. Il lui faudra le temps de faire le deuil. “Cela m’a brisé”, dit-il. 

Une histoire très touchante qui prouve que plus encore que d’être nos meilleurs amis, les chiens peuvent nous sauver la vie aux dépends de la leur. Rambo existera toujours dans la mémoire et le coeur de son maître, qui se souviendra chaque jour qu’il est encore là grâce à lui!

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments