Cette maman regarde la vidéo de surveillance de son enfant de 2 ans et fait face à l’horrible vérité!



Cette maman regarde la vidéo de surveillance de son enfant de 2 ans et fait face à l’horrible vérité!

Ryane Lamb vit à Cleveland dans l’Ohio, elle est la maman d’un petit garçon de deux ans, Amari, qu’elle laisse à la garderie tous les jours. Ce jour-là quand elle va le chercher, le pire cauchemar de toutes les mamans devient réalité pour elle.

Youtube/MelissaReidFox8

Sur les caméras de surveillance du centre, elle voit son fils adoré se faire frapper à plusieurs reprises avec un objet en plastique par une employée ! Ryane ne peut pas croire ce qu’elle voit sur l’écran. Comment peut-on frapper si violemment un petit enfant sans défense 22 fois de suite ? Mais le pire est encore à venir.

Youtube/MelissaReidFox8

Plus loin sur la bande, son bébé chéri est littéralement balancé sur la table de change comme un vulgaire sac de pommes de terre par la même nounou, après onze nouveaux coups.

Youtube/MelissaReidFox8

Les bleus sur le petit corps d’Amari sont impressionnants.

Youtube/MelissaReidFox8

Comble de l’horreur, une employée témoin de la scène n’intervient pas et va même imiter le bourreau ! On la voit traverser la pièce pour prendre une batte de baseball en plastique et frapper à son tour les enfants. Ils sont terrorisés.

Youtube/MelissaReidFox8

Octavia Manuel la responsable du centre est en état de choc et vire immédiatement les employées.

Des charges sont retenues contre Melissa Tate and Tonya James, les deux tortionnaires. Le pire dans cette histoire c’est qu’on ne sait pas quand elles ont commencé leur petit jeu sadique.

Vous pouvez voir toute l’histoire sur la vidéo ci-dessous (en anglais) :

Au final, les deux coupables ont été arrêtées et les enfants ont pu être protégés. De tels traumatismes peuvent laisser des traces à vie s’ils sont ignorés. Souhaitons à Amari et à ses camarades un bon rétablissement et que l’amour de leur famille guérisse aussi leur petit coeur!

 Source: feroce.co



Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments