• Cool buzz : actualités et buzz
  • Cette mère prend son fils rachitique dans les bras pour la dernière fois. Il est temps de faire ses adieux.

    Cette mère prend son fils rachitique dans les bras pour la dernière fois. Il est temps de faire ses adieux.

    Derek Madsen était un petit garçon de 10 ans, originaire de Sacramento en Californie. Son histoire est bouleversante. Tout commence à l’été 2005 lorsqu’il est diagnostiqué atteint d’un neuroblastome, une forme de cancer rare affectant principalement les enfants. Derek commence alors immédiatement le traitement ; sa mère et lui sont déterminés à combattre la maladie jusqu’au bout.

    La photographe, Renée C. Byer, propose à la famille de faire une chronique de cette bataille acharnée, ce que cette dernière accepte tout de suite. Son travail obtient même le prix Pulitzer. La série de photos bouleversante offre des moments riches en émotions : le désespoir, le bonheur, l’espoir et la tristesse y sont palpables. À mesure que vous les ferez défiler, il est possible que vous ayez envie de soutenir la recherche pour aider des enfants comme Derek

    Sur ce cliché, Cindy et Derek font un tour dans les couloirs de l’hôpital UC Davis Medical Center alors qu’ils attendent que la moelle osseuse de Derek soit testée pour savoir s’il peut être compatible pour une greffe. Une simple distraction pour surmonter une attente angoissante.

    a-131

    Cindy tente de réconforter son fils après l’extraction de la moelle osseuse. Une procédure extrêmement douloureuse qui fait hurler et se tordre de douleurs le petit garçon lors de son réveil.

    a-132

    Dans un moment plus calme, Drek se fait masser par sa mère. Le cancer s’est répandu partout et le petit garçon doit être constamment surveillé. Cindy a abandonné son salon de beauté afin d’être près de son fils à chaque instant. « Je ferai tout ce qui est en mon possible pour le rendre heureux et le voir sourire », déclare Cindy.

    Imgur/chemistrydoc

    Cindy serre son fils dans les bras lorsqu’elle apprend qu’il devra être opéré afin de retirer une tumeur présente dans son abdomen.

    Imgur/chemistrydoc

    Dans sa lutte acharnée, Derek vit également des moments de joie. Là, il joue avec son frère, Micah et son copain, RJ. La scène se déroule dans une chambre d’hôtel à Tahoe après avoir rencontré Chris Webber, le célèbre joueur de basket. Cindy lui avait écrit et ce dernier a tout de suite accepté de les rencontrer. C’est la première fois que Derek passe une nuit à l’hôtel.

    Imgur/chemistrydoc

    Derek adore embêter sa mère en réalisant des figures en équilibre. Cindy a bien eu du mal à le déloger de son podium pour l’emmener en salle de préparation pour l’opération.

    Imgur/chemistrydoc

    À ce moment-là, Derek n’en peut plus et craque. Ils sont dans le cabinet du médecin et tous deux tentent de le persuader de continuer les traitements pour diminuer la tumeur et réduire les douleurs. Cindy est désespérée : « Derek, il se pourrait que tu ne survives pas si tu ne le fais pas ». La réponse de Derek est déchirante : « Je m’en fiche ! Ramène-moi à la maison… J’en peux plus, maman ! Tu m’entends ? J’en peux plus ! »

    Imgur/chemistrydoc

    Puis Cindy fait un pacte avec Derek : elle accepte de le mettre sur ses genoux et de le laisser prendre le volant si il accepte de continuer le traitement. Quelques heures plus tard, cette photo est prise après que l’un des membres du corps médical a appelé Cindy pour lui dire que le temps de son fils était compté.

    Imgur/chemistrydoc

    Le cancer se répand très vite si bien que la tumeur dans le cerveau de Derek lui provoque même un coquard. Pour lui donner du courage, les serveurs de son restaurant préféré lui ont écrit un mot qu’il a accroché à son mur.

    Imgur/chemistrydoc

    Cindy et sa meilleure amie, Kelly Whysong, se consolant mutuellement. Derek n’a plus beaucoup de temps et devient de plus en plus faible. Cindy lui a écrit une lettre pour lui dire à quel point elle est fière de lui et de la détermination avec laquelle il se bat au quotidien. Elle la lui lit chaque jour pour qu’il le sache !

    Imgur/chemistrydoc

    Le 28 avril 2008, Cindy choisit les vêtements que Derek portera lors de ses funérailles. Elle porte des autocollants smileys que l’hôpital lui a donné.

    Imgur/chemistrydoc

    Sur cette photo, Derek utilise le peu de force qu’il lui reste pour faire quelques pas. Son ventre est tellement gonflé à cause de la tumeur qu’il ne peut plus mettre de pantalon. Une autre tumeur dans son cerveau affecte sa vue et son équilibre.

    Imgur/chemistrydoc

    Derek embrasse sa mère lors d’un événement caritatif. Il est trop faible pour marcher.

    Imgur/chemistrydoc

    À ce moment-là, Cindy passe presque 24/24 heures auprès de son fils. Cette photo a été prise le 8 mai 2006. Derek prend des médicaments très puissants qui l’empêchent de parler. Il n’a plus aucune force. Cindy aussi est à bout de forces, mais se fait violence pour passer chaque instant auprès de lui.

    Imgur/chemistrydoc

    Le 10 mai 2010, l’heure est venue. Cindy ravale ses larmes pendant qu’elle nettoie le cathéter de Derek. Quelques instants plus tard, l’infirmière, Sue Kirkpatrick, administre un sédatif au petit garçon de 11 ans pour qu’il s’éteigne en toute sérénité. Cindy sait qu’elle a fait tout ce qu’elle pouvait.

    Imgur/chemistrydoc

    Entourée par tous ses proches, Cindy fait ses adieux à son fils. Elle l’embrasse tendrement et lui chante sa chanson préférée.

    Imgur/chemistrydoc

    Lors des funérailles, Cindy ouvre la marche pendant que Micah et des amis portent le cercueil. Sur sa tombe, elle prononce ces mots : « Tu seras toujours dans mon coeur et je passerai chaque minute de ma vie à rappeler aux autres qu’il leur faut donner du temps, de la force et du soutien à des familles comme la nôtre ». Derek est enterré le 19 mai 2006 à Mount Vernon Park.

    Imgur/chemistrydoc

    Ces images sont extrêmement émouvantes. Cindy et sa famille ont traversé le pire, mais on ne peut qu’admirer le courage et la détermination avec laquelle un enfant de 11 ans s’est battu pour survivre. Ces photos montrent également que même dans les moments les plus sombres de notre existence, il existe toujours des moments de bonheur. Et c’est le souvenir de ces moments-là qu’il faut garder avec nous.

    Source: Faithit, Imgur, Wikipedia

    Facebook Comments