Ce chiot avait des centaines de parasites sur le corps, mais ce qu’il fait quand ils sont retirés est absolument horrible.



Ce chiot avait des centaines de parasites sur le corps, mais ce qu’il fait quand ils sont retirés est absolument horrible.

En Gambie, dans l’Ouest de l’Afrique, les chats et les chiens qui vivent dans la rue ont un redoutable ennemi qu’il ne faut pas sous-estimer. Nous parlons de la Cordylobia anthropophaga, aussi connue sous le nom de la « tumbu fly ».

Twitter

En général, cette mouche dépose ses larves dans le sable et dès que les chats ou chiens viennent s’y allonger, les larves se faufilent dans leur corps chaud. Ces dernières se nourrissent des tissus, grandissent et deviennent des asticots qui affaiblissent gravement l’hôte. Vous pouvez voir un exemple des horribles effets que ces asticots provoquent sur le chiot ci-dessous. Un homme l’a trouvé dans la rue et a immédiatement compris que cette dernière était en mauvais point. Il l’a alors emmenée à la clinique vétérinaire de la ville,  Touray & Meyer Veterinary Clinic.

La chienne avait plus d’une centaine d’asticots dans le corps. Il a fallu commencer par regarder ses pattes.

Youtube/ Cordylobia Anthropophaga

Le vétérinaire a pressé sa peau jusqu’à ce que les premiers asticots fassent leur apparition.

Youtube/ Cordylobia Anthropophaga

Une fois retirés, les asticots laissent des trous dans le corps, qui, s’ils ne sont pas trop infectés, devraient vite disparaître.

Youtube/ Cordylobia Anthropophaga

Pire encore, des asticots ont été retirés de son ventre. Elle était recouverte de trous !

Youtube/ Cordylobia Anthropophaga

C’est le seul moyen de les retirer : presser la peau, comme pour percer un bouton, afin que les asticots sortent un par un.

Youtube/ Cordylobia Anthropophaga

Cette opération est extrêmement dure pour les animaux qui sont déjà très affaiblis.

Youtube/ Cordylobia Anthropophaga

Beurk. Le nombre d’asticots est impressionnant.

Youtube/ Cordylobia Anthropophaga

Tous les asticots ne sont pas dans ce récipient, certains ont déjà été mangés par leur hôte (j’espère qu’elle a bien mâché).

Youtube/ Cordylobia Anthropophaga

Heureusement, la personne qui l’a trouvée est arrivée juste à temps. Le chiot a survécu à la torture des centaines d’asticots qui se nourrissaient d’elle et elle est, aujourd’hui, complètement rétablie. Vous pouvez regarder le processus d’extraction dans la vidéo ci-dessous (en anglais), mais attention, âmes sensibles s’abstenir :

Certains parasites sont absolument répugnants. Ce genre de larves peut également se nourrir de tissus humains. Bien que la méthode d’extraction des asticots semble assez douloureuse, il faut remercier le vétérinaire d’avoir soigné cette adorable boule de poils. Je ne veux même pas penser à ce qui se serait produit dans le cas contraire…




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments