Dites stop aux hémorroïdes et tout ce qui va avec : douleurs, saignements, démangeaisons et enflement !



Dites stop aux hémorroïdes et tout ce qui va avec : douleurs, saignements, démangeaisons et enflement !

 La médecine naturelle offre des méthodes extrêmement efficaces contre les hémorroïdes et les problèmes de saignements, de douleur et d’enflement dont ils sont la cause. Voici les meilleurs remèdes et les astuces les plus utiles pour vous aider à vous en débarrasser.

La noix de muscade

Cette méthode a fait ses preuves en cas d’hémorroïdes : préparer une pommade faite de muscade râpée mélangée avec une huile ou de la graisse.

Un bain de siège chaud

Vous devez prendre un bain de 15 à 20 minutes, trois fois par semaine au minimum, pour alléger les sensations de gonflement et de fourmillement et nettoyer les crevasses de la région anale et les hémorroïdes. Cette méthode est d’ailleurs très bénéfique en cas d’hémorroïdes externes.

Cette technique doit être appliquée après les selles. Vous devez vous mettre dans une large bassine ou une baignoire remplie d’eau chaude à laquelle vous ajouterez du sel d’Epsom, d’Himalaya ou du sel de mer. Sinon, vous pouvez acheter un bain de siège en pharmacie, que vous pouvez installer directement sur vos toilettes.

Les gousses d’ail

Cette méthode ne produit de pas de sensation de brûlure, mais plutôt un engourdissement de la partie traitée. Broyez quelques gousses d’ail avant de les passer au mixeur avec un peu d’huile d’olive ou de coco. Mettez ensuite le mélange dans votre congélateur, vous en ferez des suppositoires à utiliser en cas de besoin. Soyons clair, ce sera douloureux, mais c’est efficace.

L’hamamélis

Plusieurs personnes attestent de l’efficacité de cette méthode : appliquez un peu d’hamamélis sur la partie affectée, à l’aide d’un coton, un tissu doux ou un écouvillon d’hamamélis. Il faut renouvelez l’application trois fois par jour, et dès que vous êtes soulagé, vous pouvez réduire le nombre d’application à une par jour.

L’aloe vera


L’aloe vera
est connue pour ses puissantes propriétés curatives et apaisantes. Vous n’avez qu’à masser la partie affectée avec de l’aloe vera en utilisant du coton, un tissu doux ou tout simplement vos doigts. Répétez l’opération trois fois par jour, jusqu’à sentir une amélioration.

Les glaçons

Les glaçons peuvent être utilisés de deux manières différentes : soit vous les pressez sur vos hémorroïdes externes pour les faire rentrer, soit vous insérez des glaçons de petite taille dans votre anus pour réduire l’enflure.

Les émollients fécaux

Les émollients fécaux sont vraiment utiles : ils préviennent la constipation, ce qui facilite bien sûr la défécation. Si vous souffrez d’enflement et de saignements, vous devriez choisir un émollient doux pour éviter qu’il ne soit aussi source d’inconfort.

Les aliments riches en fibres

C’est la façon la plus ancienne pour guérir les hémorroïdes. Elle consiste à consommer des fruits et légumes frais et crus, des céréales complètes, ainsi qu’une quantité importante de fibres qui ont un effet émollient. Il est à noter que l’augmentation de la consommation de ces aliments doit se faire de manière progressive, afin d’éviter le risque de diarrhée ou d’irritation des intestins.

Des sous-vêtements propres

Rappelez-vous que vous devez toujours mettre des sous-vêtements propres et en changer fréquemment. Si vous souffrez de saignements ou de fuites, d’autres petits incidents peuvent avoir lieu, c’est pourquoi vous devez toujours avoir sur vous des sous-vêtements de rechange. Il est d’ailleurs important qu’ils soient larges pour éviter la transpiration, et en coton pour éviter les démangeaisons.

Une activité sportive régulière

Vous devez préserver une certaine activité physique pour améliorer votre digestion et éviter les lenteurs du mouvement intestinal. Rassurez-vous, vous n’aurez pas à courir le marathon, une bonne marche sera suffisante.

Changer fréquemment de vêtements

Surtout si aimez mettre des pantalons ! Il vous faudra en changer fréquemment, car il pourrait y avoir des fuites de sang, de matières fécales ou de mucus qui saliraient vos vêtements. Si ces tâches sèchent, elles présentent les conditions parfaites pour la multiplication des germes qui seront facilement transmises à toute personne qui aura la malchance de s’assoir sur le siège que vous venez de libérer.

Boire de l’eau

À part son important rôle d’hydratation dont le corps a besoin, l’eau prévient le durcissement des matières fécales, c’est pourquoi boire une quantité suffisante d’eau par jour est primordial. En revanche, les sodas et les boissons gazeuses sont à éliminer pour leur teneur en caféine, grande source de déshydratation. Si vous désirez ajouter un peu de saveur à votre verre d’eau, vous pouvez y plonger quelques morceaux de fruits frais, tels que le citron ou l’orange.



Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments