Elle découvre que son fils s’est fait approcher par des djihadistes sur le jeu Clash of Clans.



Elle découvre que son fils s’est fait approcher par des djihadistes sur le jeu Clash of Clans.

 Les Djihadistes utilisent le jeu Clash of Clans comme nouvelle méthode de recrutement : C’est ce que révèle la maman dans un statut facebook.

Le 13 mars dernier, dans l’Hérault ; une mère de famille fleuriste de métier,  appelée Soraya Benouri, révèle dans un statut facebook que son fils de 21 ans a été contacté par des extrémistes à travers le jeu Clash of Clans.

Une technique d’approche originale qui a fait que le statut facebook de la maman a été partagé sur la toile plus de 70 000 fois. Elle a néanmoins décidé de le supprimer le 21 mars, c’est-à-dire quelques jours après la publication, tellement il avait suscité des réactions.

Même si ces nouvelles techniques d’approche sur des jeux populaires sont très plausibles, il n’y a toujours pas de preuve de ce qu’affirme la maman.

Voilà ce qu’elle révèle :

 

 

Cela se passe quand le joueur tente de s’intégrer dans de nouvelles équipes (les teams de Cash of Clans). Soraya affirme à Buzzfeed que son fils était alors sollicité par des djihadistes, c’est là que, une fois, il a décidé de jouer le jeu :

En faisant croire qu’il allait jusqu’au bout, il s’est vu proposer un rendez-vous à Montpellier pour un projet de voyage en Syrie ! C’est là que le fils a vraiment pris peur.

Tous les profils soupçonnés ont été signalés à la police et aux administrateurs du jeu, et la maman a tenu à partager cette étrange histoire sur facebook afin d’attirer l’attention sur ces nouvelles techniques.

Faites passer le message pour éviter à d’autres de se faire piéger ou si vous-mêmes avez des enfants qui jouent sur internet.




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments