• Cool buzz : actualités et buzz
  • Ce garçon perd ses jambes à cause d’une “chose horrible” et meurt peu de temps après. Mais le pire arrive quand il est dans la tombe.

    Ce garçon perd ses jambes à cause d’une “chose horrible” et meurt peu de temps après. Mais le pire arrive quand il est dans la tombe.

    Stephanie Prescott vit à Wigan, au Royaume-Uni, avec son mari, Wayne, et ses trois petits garçons, Tyler, Kody et Braiden. Le quotidien n’est pas toujours facile pour la petite famille, et pour cause : alors qu’il n’a que deux ans, Braiden, est diagnostiqué avec un neuroblastome, une tumeur extra‐cérébrale du système nerveux qui touche principalement les enfants. Et depuis, le garçon mène un combat perpétuel contre la maladie.

    Grâce à de nombreuses séances de chimiothérapie, à des greffes de cellules souches, ou encore à la radiothérapie et à l’immunothérapie, Braiden arrive à battre la tumeur à deux reprises ! Mais lorsqu’elle revient une troisième fois, le garçon est plus qu’affaibli. Le quotidien de la famille Prescott est un véritable enfer que Stephanie ne souhaite à personne.

    Regarder son fils affaibli est devenu insupportable. Elle crée une page Gofundme afin de récolter des dons, ainsi qu’une page Facebook pour montrer au monde le calvaire subi par Braiden. Les photos sont choquantes, révoltantes et tristes à en pleurer, mais Stephanie souhaite montrer la vraie vie de son petit garçon. Après toute cette peine et cette souffrance, Braiden s’éteint finalement en septembre 2016.

    Stephanie est déchirée par la mort de son petit garçon. Elle lui adresse même ces quelques mots bouleversants : « Pendant cinq années, tu t’es battu contre cette maladie avec dignité et le sourire aux lèvres… Tu ne t’es jamais plaint, même quand tu as perdu tes jambes à cause de cette chose horrible… Mais au fond cela te blessait, tu as essayé de cacher beaucoup de ta peine mais moi, ta maman, je savais que tu essayais de nous protéger. »

    Les semaines passent et il est toujours impossible pour les parents et les frères de Braiden de refermer la plaie. Mais ils sont bien loin d’imaginer la chose révoltante qui allait leur arriver et dont ils ne se seraient jamais doutés…

    Stephanie apprend l’impensable : une inconnue, Megan Steffan, prétend être la mère de Braiden et utilise des photos de l’enfant malade afin de recevoir de l’argent et autres cadeaux d’inconnus ! Celle-ci poste un cliché bouleversant, montrant le petit garçon dans un triste état, sur une conversation de l’application Whatsapp. Elle ajoute même ce commentaire : « Il n’y a rien de pire que de regarder son bébé se battre pour sa vie. »

     
    uand Stephanie apprend qu’une inconnue se sert de la disparition de son fils pour soustraire de l’argent, elle est hors d’elle. Elle lui envoie immédiatement un message, suite auquel l’intéressée avoue immédiatement sa culpabilité, précisant qu’elle n’était pas au courant de l’histoire de Braiden.

    « J’aurais aimé avoir creusé un peu plus car cela ne serait pas arrivé. J’ai touché le fond l’autre jour quand mon mari a perdu son travail et avec Noël qui arrivait, nous ne pouvions payer ni le loyer, ni les factures, alors je pense que je voulais juste un peu de sympathie. »
    Mais pour Stephanie, qui vient de perdre l’un de ses rayons de soleil, l’excuse est tout simplement inacceptable : rien ne justifie d’utiliser le décès d’un petit garçon, ni de personne d’autre d’ailleurs, d’une telle manière ! « Rien ne peut excuser ce qu’elle a fait. Si seulement elle savait ce que c’était de se battre contre ce cancer. »

    Megan Steffan déclare désormais qu’elle n’est pas l’auteure de ces messages mais qu’une personne aurait hacké son compte. Mais les proches de Braiden n’y croient guère et pensent peut-être même à porter plainte contre l’usurpatrice.
    La famille de Braiden ne pourrait être plus dévastée et révoltée par cet acte. Espérons que malgré cela, ils seront capables de retrouver un quotidien paisible et heureux, même si Braiden restera, bien entendu, toujours dans leur mémoire.
    Source: Manchestereveningnews, Itv

    Facebook Comments