Il avait demandé à son épouse de l’enterrer avec TOUT son argent. À la place, elle a fait ceci…



Il avait demandé à son épouse de l’enterrer avec TOUT son argent. À la place, elle a fait ceci…

 Dans cette histoire, qui est restée gravée dans ma mémoire depuis des années, une veuve et son défunt mari n’avaient rien en commun. Son mari, un homme travailleur, pensait que ses efforts, durant son vivant, signifiaient qu’il avait gagné le droit de garder tout son argent pour son plaisir personnel.

Guidé par ce sens moral tout personnel, il s’attendait à ce que son épouse honorable mette de côté ses principes, et exauce son souhait posthume. Durant l’enterrement de son époux, cependant, elle a fini par trouver un moyen de rester totalement intègre, tout en exauçant ce souhait… et il faut bien avouer que c’est une idée géniale.

« Il était une fois un homme ayant travaillé très dur toute sa vie, et qui avait économisé tout son argent.

Tout sauf dépensier, c’était un véritable grippe-sou. Il aimait l’argent plus que tout, et juste avant sa mort, il demanda à son épouse « écoute-moi bien : à ma mort, je veux que tu m’enterres, dans mon cercueil, avec tout mon argent. » Parce que je veux emporter tout mon argent avec moi dans l’au-delà. »

 Il obligea ainsi son épouse à lui promettre de s’exécuter, et de l’enterrer, à sa mort, avec toute sa fortune. Un jour, il rendit l’âme.Il était allongé dans le cercueil, pendant que son épouse et leur meilleur ami se recueillaient près de celui-ci. À la fin de la cérémonie, juste avant que les employés de pompes funèbres ne ferment le cercueil, la veuve demanda à ce qu’on attende un instant.

Elle s’approcha alors du cercueil, un carton à chaussures sous le bras, et elle plaça ce dernier dans le cercueil. Puis celui-ci fut fermé, et emmené pour être enterré.
enterre avec tout son argent

Son ami lui dit alors : » J’espère que tu n’a pas été assez bête pour laisser tout cet argent avec le cadavre de ce vieux pingre ? »
« Si. je lui ai promis. » répondit-elle. « Je suis une bonne chrétienne, je ne mens jamais. Je lui ai juré que je l’enterrerais avec tout son argent. »

« Tu veux dire que tu as mis toute sa fortune dans le cercueil, jusqu’au dernier de ses centimes ? »
« C’est ce que j’ai fait. » acquiesça la veuve. « J’ai d’abord fait virer tout l’argent sur mon compte, et ensuite je lui ai fait un chèque. »




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments