Il donne le parfum de sa mère décédée à son enseignante, puis elle pose un geste qui va changer sa vie!!



Il donne le parfum de sa mère décédée à son enseignante, puis elle pose un geste qui va changer sa vie!!

 Jeanne Thompson enseignait dans une école primaire de quartier.

Le jour de la rentrée, Teddy Stoddard se tenait bien tranquille au 3e rang de la classe.

Jeanne l’avait remarqué l’an dernier dans la cour d’école parce qu’il jouait rarement avec les autres. Ses vêtements n’étaient pas toujours propres et il avait toujours besoin d’aide.

Les premiers mois, Jeanne devait noter Teddy selon ses performances et il obtenait toujours un F et ça lui brisait le coeur.

Alors Jeanne a décidé de consulter le dossier du gamin et elle y a lu le message de l’un de ses anciens professeurs, au début du primaire. «Teddy est un enfant sympathique, curieux, qui aime rire. Il fait ses devoirs consciencieusement et il est toujours poli. C’est un véritable plaisir de l’avoir en classe.»

Puis, l’année suivante, un autre enseignant a écrit: «Teddy est un élève excellent. Il est apprécié par ses camarades, mais la maladie de sa mère l’affecte profondément. Sa vie doit être difficile à la maison.»

Et un autre: «Teddy est très renfermé et ne montre pas beaucoup d’intérêt pour l’école. Il n’a pas beaucoup d’amis, il s’endort parfois en classe et arrive souvent en retard à l’école. Il semble que Teddy puisse devenir un cas difficile.»

Le message de l’an dernier a tout éclairci. «Teddy continue à travailler dur, et malgré le décès de sa maman qui a rendu les choses très difficiles, aujourd’hui, il fait toujours de son mieux. Malheureusement, son père ne semble pas s’intéresser beaucoup à Teddy, et je crains que sa situation familiale ait bientôt un effet négatif sur lui si des mesures ne sont pas prises rapidement.»

Jeanne comprenait tout. Mais que pouvait-elle y faire?

À Noël, plusieurs enfants ont déposé un cadeau sur le bureau de Jeanne. Teddy, lui, a déposé un cadeau mal emballé dans du papier marron. Quand elle déballe ce dernier, elle découvre un bracelet en plastique et une bouteille de parfum à moitié vide. Les élèves rigolent. Alors Jeanne vaporise du parfum sur ses poignets et elle ferme les yeux pour le sentir. Quand elle les a ouvert à nouveau, Teddy se tenait devant elle. «Madame Thompson, aujourd’hui vous avez la même odeur que ma maman.»

Jeanne a tenté de contenir ses larmes jusqu’au son de la cloche. Elle a essayé de donner plus d’attention à Teddy en classe et d’encourager chaque action pour lui apporter un beau de positivité dans sa vie difficile.

Peu à peu, Teddy a retrouvé confiance en lui et ses résultats scolaires se sont améliorés.

Un an plus tard, Jeanne a trouvé un mot de Teddy, glissé sous la porte de sa classe. Il disait que Jeanne était son enseignante préférée du primaire.

Six ans plus tard, Jeanne a reçu un nouveau message. Teddy était maintenant diplômé et il s’est démarqué en devenant le 3e meilleur élève de sa classe.

Puis, quatre ans plus tard, Jeanne a encore trouvé une lettre de Teddy. Il a obtenu son baccalauréat.

Six ans plus tard, Teddy a encore écrit à Jeanne. Cette fois, c’était pour lui annoncer qu’il allait se marier. Comme ses deux parents étaient maintenant décédés, il voulait que Jeanne soit présente en tant que membre de sa famille. Et, bien sûr, elle a accepté!

Le jour du mariage, Jeanne a même eu la délicate attention de porter le bracelet en plastique et le parfum que Teddy lui avait offerts.

Avec un peu d’amour, on ne sait jamais ce que les enfants peuvent devenir. Ne les jugez pas trop rapidement.

SOURCE: FEROCE
CRÉDIT PHOTO: FEROCE



Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments