Il trouve un ver mort dans un légume, voici la réponse du magasin



Il trouve un ver mort dans un légume, voici la réponse du magasin

Wes Metcalfe originaire de Dinnington (Royaume-Uni) est plus que surpris de trouver un ver mort dans le concombre qu’il vient tout juste d’acheter. Avec beaucoup d’ironie, il écrit un message au magasin en question, Tesco. La réponse de la grande enseigne est sans appel. C’est toute la Grande-Bretagne qui rit aujourd’hui de l’échange comique :

             Facebook/Wes Metcalfe

Facebook/Wes Metcalfe

« Cher Tesco, hier j’ai acheté l’un de vos concombres que je voulais utiliser pour préparer mon plat préféré : un sandwich au concombre. Après avoir ouvert ce dernier, j’ai découvert un ver dans l’emballage (voir la photo ci-dessous). Je me suis dit, au moins, Tesco a eu une idée pour battre Aldi qui offre des araignées avec ses bananes.
J’ai appelé les enfants pour qu’ils viennent dire bonjour à notre nouvel animal de compagnie. D’un commun accord, nous avons choisi de l’appeler William. Il semblait être peu réceptif, nous avons mis ça sur le compte de la fatigue et avons décidé de lui laisser un peu de temps pour s’adapter.
24 heures plus tard, William n’avait toujours pas bougé. Après une inspection un peu plus poussée, William semblait un peu plat (voir la photo à nouveau) et j’ai pensé qu’il pourrait bien être mort, en fait. Bon, je ne suis pas véto, mais je pense que le film plastique du concombre a dû écraser et tuer William.
Je sais que les araignées de chez Aldi sont mal en point, mais elles ont encore un peu de vie en elles au moins.
Je dois désormais m’occuper d’enfants bouleversés, planifier les funérailles d’un ver et surtout j’ai perdu l’envie de manger des sandwichs aux concombres. Et pourtant, tout le monde sait à quel point j’en raffole.
Alors Tesco, comment allez-vous vous en tirer avec ça ? »

Peu de temps après, Tesco a répondu au client mécontent :

« Je vous prie d’excuser mon absence en ce jour [les funérailles] si important. Pour me faire pardonner, j’ai composé un poème qui, je l’espère, sera lu en ce jour de deuil. Pensez-vous que cela soit possible ?

Le voici :

Ode à William…

Même si la vie prend parfois des tournants marrants, nous avons tous à apprendre de William le ver.
Rassemblons-nous, allumons des bougies et ensemble, fêtons la vie de William le ver.

La lumière nous éblouit; mangeons des biscuits toute la nuit ! Car il a encore beaucoup à nous offrir.
Sur des kilomètres il s’est tortillé comme un ver gris; Il nous a fait beaucoup rire, c’est pourquoi aujourd’hui nous sommes là fiers et tout sourire…

William reviendra comme une nouveau film de Klapisch, bien que maintenant nous vérifierons tout avant de faire un sandwich !

En vous souhaitant tout le meilleur pour les années à venir,

Rob – Service client »

 

Facebook/Wes Metcalfe

L’homme de famille, Wes et l’employé de Tesco, Rob, se sont alors lancés dans un échange de courriers toujours plus drôles. Alors que Wes poste des photos de « l’enterrement du ver », Rob compose une chanson en l’honneur du plus célèbre des invertébrés. Plus de 100 000 personnes suivent désormais l’histoire de William sur Facebook :

« Rob de Tesco, que puis-je dire à part que les dernières 48 heures ont été dignes des plus grandes montagnes russes. Il y a eu des hauts et quelques bas. Il y a eu de la poésie, il y a eu des chansons. Nous avons découvert un nouveau genre de musique.

Une chose est sûre… après toute cette histoire, ver ou pas ver, je viendrai toujours chercher mes concombres chez Tesco… un véritable ami !

Ceci dit, n’oublie pas ma carte cadeau, les funérailles ont coûté cher et tu ne voudrais pas que je te colle un procès aux fesses.

Rob, j’espère que Tesco apprécie le superbe travail fourni par son service client. »

 

Facebook/Wes Metcalfe

Bien entendu, Wes a obtenu un échange pour le concombre « défaillant ». À mon avis, il n’y avait pas eu de plainte aussi drôle depuis un très long moment !

 




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments