Ils l’ont teint en violet, et l’ont utilisé comme appât pour chiens, mais heureusement, son histoire ne s’est pas terminée là !



Ils l’ont teint en violet, et l’ont utilisé comme appât pour chiens, mais heureusement, son histoire ne s’est pas terminée là !

 Voici Schtroumpf : son corps a été battu, torturé, brûlé, et maltraité… mais son esprit n’a jamais cédé.

010516-purple-kitten-used-as-bait-rescued-1

Ce chaton terrifié, âgé d’environ deux mois, a été déposé cette semaine dans un refuge animalier de San Jose, en Californie.

Non seulement sa fourrure avait été teinte en violet, mais son corps était recouvert de morsures, de brûlures, d’abrasions, et de blessures diverses et variées.

010516-purple-kitten-used-as-bait-rescued-2

Heureusement, le refuge n’a pas euthanasié l’animal, mais a préféré contacter la Fondation Nine Lives.

010516-purple-kitten-used-as-bait-rescued-3

Ces derniers voulaient offrir au chaton une seconde chance de connaître le bonheur. L’organisation, dirigée par la vétérinaire Monica Rudiger, a rapidement accueilli Schtroumpf pour le soigner.
 
Les blessures du chaton correspondaient bien à une pratique très violente : l’utilisation de chatons en tant qu’appât, lors de l’entraînement de chiens de combat.

Sans surprise, Schtroumpf était terrorisé : toute sa vie, il n’avait connu que peur et souffrance.

010516-purple-kitten-used-as-bait-rescued-5

Et bien qu’il ait été totalement rasé, sa peau reste toujours bleue. Il est en effet possible que la teinture utilisée sur Schtroumpf ait été une teinture pour tissus, et qu’elle ait été absorbée par sa peau.
 
Heureusement, il n’a pas totalement perdu le moral, et il fait de grands pas sur le chemin de la guérison !

Schtroumpf se remet assez vite, mais il est compliqué de prédire jusqu’où sa convalescence pourra aller. Avec un peu de chance, les individus responsables de la torture brutale subie par Schtroumpf seront retrouvés et punis pour ce qu’ils ont fait à ce chaton innocent.

Source : http://bridoz.com/




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments