Ils sont tous effondrés lorsqu’ils voient le garçon offrir ce dernier cadeau à sa soeur. Cela n’aurait jamais dû se produire.



Ils sont tous effondrés lorsqu’ils voient le garçon offrir ce dernier cadeau à sa soeur. Cela n’aurait jamais dû se produire.

 C’est un jour d’hiver normal juste avant les fêtes de Noël. Une femme est en train de choisir une peluche pour sa nièce, imaginant déjà la tête de cette dernière lorsqu’elle ouvrira le cadeau.

Elle regarde l’argent qu’il lui reste dans le portefeuille puis entend, tout à coup, un reniflement provenant du bout de l’allée. Elle lève la tête et voit un petit garçon, seul.

Flickr/zionfiction

Il a entre dix et douze ans et porte une casquette bleue laissant apparaitre quelques mèches de cheveux bruns bouclés. Son pantalon en velours semble avoir été passé trop de fois en machine et ses chaussures sont attachées n’importe comment. Mais ce qui frappe le plus la femme dans le supermarché sont les yeux du petit garçon, empreints d’une profonde tristesse. Elle s’approche alors de lui, toujours munie de son portemonnaie, car elle veut savoir ce qui rend l’enfant si triste. Arrivée à sa hauteur, elle se rend compte que le petit garçon se retient d’éclater en sanglots et porte un ruban rose autour du poignet… bizarre.

Twitter/pineconeshoppe

« Salut, toi. Que fais-tu seul ici ? », demande-t-elle. Le garçon répond alors qu’il veut acheter un cadeau pour sa soeur. « C’est une très bonne idée. Mais pourquoi es-tu si triste ? ». Il regarde la femme et avoue ne pas avoir assez d’argent pour acheter quoi que ce soit.

« Eh bien je suis sûre que le père Noël lui apportera une jolie poupée », dit-elle dans une tentative de réconfort. Le garçon reste silencieux et se tourne pour plonger son regard perçant dans le sien. À ce moment précis, elle remarque quelque chose qu’elle n’avait jamais vu dans les yeux d’un enfant : un sentiment bien plus intense et effroyable que la tristesse. « Le père Noël ne va pas à l’endroit où se trouve ma soeur. » Le femme sent alors sa gorge se serrer et peine à poser la question suivante : « Qu’est-il arrivé à ta soeur ? ». Elle n’est pas sûre de vouloir entendre la réponse, mais elle n’a pas pu s’empêcher de demander. « Elle est au paradis et j’aurais aimé qu’elle ait quelque chose de joli là-haut. Ma mère va bientôt la rejoindre alors je me suis dit qu’elle pourrait lui ramener mon cadeau. » Abasourdie, la femme a l’impression que le sol se dérobe sous ses pieds..

Elle prend une profonde inspiration et déclare alors : « Bon, voyons-voir ce que nous pouvons faire avec ça. » Elle se met à compter l’argent du petit garçon et ajoute discrètement quelques billets au tout. Soudain, ce dernier possède assez d’argent pour acheter une poupée et même un petit quelques chose en plus. Ses yeux se mettent à briller et il s’écrit : « Génial ! Je peux même acheter les fleurs préférées de ma mère. Elle adore les roses blanches. » Le garçon part en courant laissant la femme se demander si ce dernier avait dit la vérité ou non. Mais cette pensée ne tarde pas à disparaitre de son esprit.

Flickr/kevincortopassi

La femme est tellement bouleversée par ce qu’elle vient d’entendre qu’elle en oublie même d’acheter un cadeau pour sa nièce. Lorsqu’elle quitte le magasin de jouets, la Une d’un journal lui saute au yeux : un chauffard ivre décime une famille. Une mère et sa fille de quatre ans ont grièvement été blessées lors de l’accident. La petite fille est morte au cours du trajet vers l’hôpital et la mère se trouve actuellement dans le coma et son pronostic vital est engagé. Les médecins font tout ce qui est en leur possible pour tenter de la sauver. Ces personnes sont-elles liées au petit garçon qu’elle vient de croiser dans le magasin de jouets ? Elle tente désespérément de sortir cette pensée de son esprit.

Les jours suivant, elle se surprend à regarder les articles nécrologiques et finit par tomber sur celui qu’elle espérait du fond du coeur ne jamais voir. La mère de famille blessée dans l’accident de voiture est décédée. La femme est bouleversée par ce qu’elle lit dans l’article :« Une tragédie insensée survenue trop tôt. La seule chose qui nous réconforte est que tu vas pouvoir retrouver notre petit ange. » La date et l’adresse du lieu de cérémonie sont notées dans l’article, la femme décide qu’elle ira rendre hommage à cette mère de famille. Le jour de l’enterrement, elle achète un bouquet de roses blanches et se dirige vers le cimetière.

Flickr/lisacee

Lorsqu’elle arrive au cimetière, elle voit le petit garçon du magasin de jouets. Il tient une rose blanche dans une main et une poupée dans l’autre. Son père est à ses côtés, luttant clairement pour garder une certaine contenance. Le femme, bouleversée, ne trouve pas de mots et se dirige vers la tombe les larmes coulant sur ses joues. Elle lâche les roses dans la tombe et croise le regard du petit garçon. Elle comprend immédiatement ce qui l’avait intriguée auparavant dans le magasin : l’enfant avait le regard d’un adulte, un adulte qui souffrait de la perte d’un être cher. Cette image lui tord le ventre, mais aucun mot ne peut sortir de sa bouche, l’émotion est trop forte.

Flickr/Ann Larie Valentine

Le vie d’une famille a été bouleversée en quelques secondes seulement. Et tout ça parce qu’une personne n’a pas fait le choix de « boire ou conduire ».  Au lieu de prendre un taxi ou un autre moyen de transport, le chauffard a volé le futur d’une petite fille, privé un petit garçon de l’amour de sa mère et a laissé un papa sans l’amour de sa vie et le fruit de leur amour. Conduire sous l’influence de l’alcool n’est pas uniquement dangereux pour vous, ça l’est également pour autrui. Prenez la bonne décision.

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments