Ils torturent cette femme devant des spectateurs. Quand ils ont rasé sa tête, j’ai eu des frissons.



Ils torturent cette femme devant des spectateurs. Quand ils ont rasé sa tête, j’ai eu des frissons.

À Londres, l’entreprise de cosmétiques Lush voulait protester contre l’expérimentation animale et a donc eu recours à des mesures extrêmes. Lorsque vous verrez ces images, vous serez pris de haut le coeur et vous aurez envie de hurler de dégoût.  

La scène qui se déroule dans une vitrine sous les yeux des passants est insoutenable : une jeune femme, dans une combinaison couleur chair, est attachée et bâillonnée pendant que l’on fait des expériences sur elle.

LUSH

Elle est alimentée de force jusqu’à en perdre ses réflexes de déglution et être incapable de respirer. Jacqueline Trade, 24 ans, est la protagoniste de cette performance artistique déchirante qui lutte contre les pratiques communes de l’expérimentation animale.

LUSH

Mais ce n’est pas tout : lors de cette séances de torture, ses yeux sont aspergés de produits chimiques aux effets très irritants. Le reflexe de panique se lit sur le visage de la jeune activiste. Ils ont repoussé les limites de sa tolérance jusqu’à l’extrême.

LUSH

Le scénario macabre de cette pièce évocatrice se termine par le rasage de tête de Jacqueline. Aucune partie de ce supplice n’est fictive, c’est malheureusement la triste réalité.

LUSH

Cette jeune femme courageuse a enduré ce supplice sans dire un mot, à la manière des millions d’animaux qui vivent chaque jour ce calvaire.

LUSH

Un nombre considérable de passants et de journalistes se sont regroupés devant la vitrine et ils ne peuvent pas en croire leurs yeux. L’événement n’a pas été annoncé, ce n’est qu’en observant la scène qu’ils ont compris de quoi il s’agissait.

LUSH

Cette campagne impressionnante lancée par l’entreprise Lush, qui ne teste pas ses produits sur les animaux, visait à sensibiliser le monde à ce sujet.

LUSH

Cette campagne ne peut que fonctionner car personne ne peut voir ces images sans en être profondément touché et choqué. Bravo à Jacqueline qui a enduré tout ça pour mettre un terme à l’expérimentation animale.

LUSH

Malheureusement, l’expérimentation animale existe toujours aujourd’hui. C’est pour cela qu’il faut partager cet article au maximum, il est temps d’envoyer une piqûre de rappel à toutes celles et ceux qui utilisent des produits préalablement testés sur les animaux.




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments