La Finlande a lancé un plan pour les SDF – les résultats montrent vraiment la voie à suivre



La Finlande a lancé un plan pour les SDF – les résultats montrent vraiment la voie à suivre

Le nombre de sans abri a augmenté considérablement dans de très nombreux pays d’Europe. La situation est très compliquée, surtout avec l’hiver qui approche. Pourtant, on parle peu du plan qu’a lancé la Finlande et qui montre pourtant comment lutter efficacement contre le phénomène.

Le Finlande connaissait également une forte croissance du nombre de personnes se retrouvant à la rue. Avec un hiver particulièrement froid où les températures peuvent atteindre les -25°, le pays a choisi depuis plusieurs années d’intervenir.

De nombreux associations se sont créées depuis les années 90 mais c’est au niveau du gouvernement qu’une décision a été prise comme l’explique Reporterre.

Dès le milieu des années 80, le pays avait commencé à étudier une solution durable. Mais c’est à partir de 2008 et du programme Paavo, que des résultats très intéressants ont été enregistrés. Les refuges ont été rénovés et des milliers de logements construits pour un total de 240 millions d’euros sur 8 ans, amortis en quelques années.

2957

Comme l’indique Peter Fredriksson, ex-conseiller du ministre de l’Environnement pendant plus de 20 ans:

« En Finlande, c’est inscrit dans notre Constitution: les secteurs officiels doivent aider les gens à avoir leur propre logement. Nous avons fait une évaluation du coût de l’opération : cela permet d’économiser 15 000 euros par an et par personne.

Moins de prison, moins de services d’urgence, moins de visites à l’hôpital… Sans la volonté politique et l’alliance de ces trois ministères, ça n’aurait pas été possible. »

Le plan vise a créer des logements individuels à partir d’espaces abandonnés ou vétustes pour les personnes sans domicile. Elles peuvent ainsi se réinsérer plus facilement et payer leur loyer

2958

Ce programme innovant a été pensé grâce à la collaboration des ministères de l’Environnement, des Affaires sociales et de la Santé et des Finances.

Il a permis la mise en place d’une véritable coordination dans les aides fournies aux plus démunis, plus justes et avec des effets bien plus positifs. La participation active des associations a été déterminante dans le succès du plan.

En France, la Fondation Abbé Pierre travaille activement année après année sur ce sujet d’intérêt général. Si nous pouvons toutes et tous apporter nous aussi notre aide, il est très intéressant de savoir que d’autres pays sont parvenus à de très bons résultats et s’en inspirer, non?

N’hésitez pas à partager cet article sur Facebook!

source:incroyable




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments