La police a fait une descente au cirque et a fait une horrible découverte!



La police a fait une descente au cirque et a fait une horrible découverte!

La majorité des gens, petits comme grands, adorent le cirque. Voir les trapézistes s’élancer dans les airs et les jongleurs faire des numéros toujours plus étonnants constitue un spectacle très divertissant, presque magique. Malheureusement, ce qui impressionne toujours autant le public, ce sont les animaux. 

Or les activistes pour la défense des animaux critiquent depuis longtemps les conditions déplorables dans lesquelles vivent ces derniers. L’excès de stimulation ainsi que les diverses performances quotidiennes sont trop stressantes pour les animaux, sans parler du fait qu’ils vivent dans un environnement tout à fait contraire à leur nature.

DirkJan Ranzijn

Mufasa, un puma péruvien, a vécu, comme de nombreux autres animaux, dans l’univers oppressant du cirque et ce, pendant 20 ans. Bien que l’utilisation d’animaux sauvages au sein des cirques ait été interdite au Pérou, Mufasa n’a pas été libéré. En avril 2015, Mufasa faisait encore partie de ses animaux retenus prisonniers lorsque l’organisation pour la protection animale Animal Defenders a entendu parler de son cas. Les membres du groupe ont alors immédiatement averti la police pour le faire libérer. Lorsque les autorités sont arrivées sur place, elles ont trouvé l’animal couché au fond d’un camion avec une large chaîne accrochée autour du cou.

YouTube/ Animal Defenders International

Mufasa a enfin été libéré de ses chaînes.

YouTube/ Animal Defenders International

L’animal a été transporté loin du cirque dans un camion de marchandises.

YouTube/ Animal Defenders International

De cage en camion puis sur un bateau, la route a été longue avant que Mufasa ne goûte à la liberté.

YouTube/ Animal Defenders International

Il a navigué sur l’Amazone.

YouTube/ Animal Defenders International

Après ce long périple de plus de 3 jours, Mufasa et ses sauveteurs sont arrivés à la réserve naturelle de Tambopata dans la forêt amazonienne.

YouTube/ Animal Defenders International

Puis le moment de grâce est arrivé : pour la première fois, Mufasa a senti l’herbe verte sous ses pattes et a pu renifler tout l’environnement qui l’entourait. Plus d’une centaine d’autres animaux en captivité ont été libérés et vivent désormais au sein de cette réserve naturelle.

YouTube/ Animal Defenders International

Voici la vidéo émouvante de la libération de Mufasa :

 

Mais l’histoire ne connait pas de happy ending, Mufasa est mort en décembre 2015, seulement quelques mois après sa libération. Toutes ces années passées au cirque l’ont épuisé et affaibli. La seule consolation pour les sauveteurs est de savoir que l’animal a quitté ce monde après avoir goûté à la liberté. En captivité, il serait probablement mort avant. La libération de Mufasa a mis un terme à l’exploitation d’animaux sauvages dans les cirques au Pérou, une action pionnière lancée par les pays d’Amérique Latine. Nous espérons que cette action s’étende dans le monde entier et que bientôt, plus aucun animal sauvage ne soit retenu en captivité.

Source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments