La tête du cheval enfle 3 jours avant la compétition. Ce qui se passe ensuite devant un public immense émeut profondément les spectateurs des Jeux Olympiques.



La tête du cheval enfle 3 jours avant la compétition. Ce qui se passe ensuite devant un public immense émeut profondément les spectateurs des Jeux Olympiques.

La cavalière néerlandaise Adelinde Cornelissen a plusieurs fois été couronnée championne d’Europe et du monde de dressage. Elle compte beaucoup sur les Jeux Olympiques de Rio pour remporter la médaille d’or avec son cheval Parzival, âgé de 19 ans. Au début, tout semble se passer comme prévu : elle arrive sans encombre au Brésil et l’entraînement pour le grand jour se passe bien. Parzival, lui, a l’air détendu et heureux. Mais trois jours avant l’épreuve tant attendue, un insecte ou une araignée pique la joue du cheval : la tête de Parzival enfle et il a 40°C de fièvre ! 

Facebook/Adelinde Cornelissen

Tellement préoccupée par l’état de sa monture, la cavalière de 36 ans dort carrément dans les écuries pour vérifier toutes les heures la température de son cheval, qui est sous perfusion. Le lendemain, la température est descendue à 37,5°C. Après une longue réflexion et de nombreuses discussions avec différents vétérinaires qui lui donnent le feu vert pour participer à la compétition, Adelinde décide d’entrer dans la carrière de dressage. La cavalière néerlandaise explique ensuite sur sa page Facebook ce qu’il s’est passé devant des millions de spectateurs :

Facebook/Heather Collins

“Quand je suis entrée, j’ai tout de suite sentie qu’il faisait tout son possible et, vu le battant que c’est, il n’abandonne jamais. Mais pour le protéger, j’ai abandonné. Mon pote, mon ami, le cheval qui, toute sa vie, m’a donné tout ce qu’il avait, ne méritait pas ça. Alors j’ai salué et quitté l’arène.”

C’est le choc pour les millions de spectateurs. Mais Adelinde ne mettrait pour rien au monde la vie de son cheval bien-aimé en danger. Pas même pour une médaille d’or. Sa décision lui a d’ailleurs valu de nombreuses éloges. Et bonne nouvelle : Parzival a repris du poil de la bête ! Il est à nouveau en bonne santé et heureux comme jamais !




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments