Le gérant d’une épicerie est confronté depuis plusieurs semaines à un fléau par deux écureuils cambrioleurs!



Le gérant d’une épicerie est confronté depuis plusieurs semaines à un fléau par deux écureuils cambrioleurs!

 Les deux écureuils comptent jusqu’ici une quarantaine de cambriolages. Leur butin: essentiellement des barres chocolatées. Le gérant d’une épicerie de Toronto (Canada) ne sait pas comment faire pour arrêter ce fléau.

« C’est dur de les voir, car les confiseries sont situées en bas du comptoir. Une fois que nous les repérons, il est trop tard », a confié Paul Kim, le tenancier. Paul Kim a bien tenté de fermer la porte de la boutique (impossible à cause de la chaleur), de mettre des produits répulsifs dans les barres chocolatées ou d’installer du fil barbelé. Rien n’y fait. Les services animaliers? « Ils ne s’intéressent qu’aux animaux de compagnie », ajoute le gérant de l’épicerie.

« C’est dur de les voir, car les confiseries sont situées en bas du comptoir. Une fois que nous les repérons, il est trop tard », a confié Paul Kim, le tenancier.

Paul Kim a bien tenté de fermer la porte de la boutique (impossible à cause de la chaleur), de mettre des produits répulsifs dans les barres chocolatées ou d’installer du fil barbelé. Rien n’y fait. Les services animaliers? « Ils ne s’intéressent qu’aux animaux de compagnie », ajoute le gérant de l’épicerie.

Paul Kim a donc lancé un appel à l’aide sur Internet. Le conseil le plus fréquent reçu est d’installer un bol de noix pour éloigner les écureuils des confiseries.

Source: 7sur7.be




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments