Les deux parents mesurent 1m80- on ne s’attendait pas à ça quand leur premier bébé est né.



Les deux parents mesurent 1m80- on ne s’attendait pas à ça quand leur premier bébé est né.

Jaime Jenkins 23 ans et son petit ami Jakob Lang, de Sydney, en Australie, attendaient avec impatience la naissance de leur premier enfant. Les trois premiers mois se sont déroulés sans complications majeures, mais à 12 semaines, l’échographie a montré que quelque chose clochait.

Les parents, jeunes et pleins d’espoir ont attendu plusieurs semaines d’incertitude alors qu’ils planifiaient leur futur en commun. Mais ils ne savaient toujours pas ce que l’échographie de leur fille allait révéler.

Seulement quelques semaines avant la naissance, les médecins leur ont annoncé quelque chose qui a eu l’effet d’une bombe: leur fille n’avait pas encore de tissu pulmonaire et il leur a recommandé de mettre fin à la grossesse.

« Je pouvais sentir ses coups de pied et nous avions déjà son nom, il était donc hors de question que je ne donne pas naissance à cet enfant ».

 

Les médecins ne pensaient pas que le bébé survivrait longtemps une fois à l’extérieur du ventre de la mère, Jaime et Jacob étaient donc préparés à dire au revoir à leur petite Helena lorsqu’elle est née. Mais les deux parents et les médecins ont eu une grande surprise, Helena a survécu.

Six semaines plus tard, les parents ont appris le diagnostic de leur fille: Helena avait une forme très rare de nanisme, appelée nanisme diastrophique.

Helena a dû subir de nombreuses interventions chirurgicales et est restée à l’hôpital les trois premiers mois de sa vie. Durant ces trois mois, elle a défié la mort à trois reprises… »

Pendant ce temps, les nouveaux parents ont aussi appris à prendre soin de leur fille de la meilleure façon possible, parce que sa condition nécessitait beaucoup de temps, de soins et de connaissances.

Malgré le fait que Jaime et Jacob mesurent plus de 1m80, il est apparu que les deux étaient porteurs d’un gène inhabituel de nanisme. Par conséquent, ils n’ont pas souhaité élargir la famille car ils ont une chance sur trois que leur prochain enfant souffre aussi de ce problème.

Helena doit aller à l’hôpital deux fois par mois pour un contrôle médical, mais le reste du temps elle est avec ses parents et sa vie est remplie de joie et d’aventure.

Ils appellent affectueusement leur fille Poucette et l’habillent souvent avec des robes de princesse, pour rendre son quotidien un peu plus gai parmi les nombreux examens médicaux qu’elle doit encore subir.

Leur petit trésor a maintenant 1 an, elle est pleine de joie chaque fois qu’on la prend en photo. Sa joie de vivre a déjà donné lieu a des contrats en tant que modèle pour photos.

« Helena nous a déjà surpris à bien des égards, c’est un vrai petit miracle et j’espère que notre histoire va aider d’autres parents qui sont confrontés à la même situation », a déclaré la mère de Jaime.

 

Helena a déjà prouvé qu’elle était une vraie combattante, et nous sommes convaincus qu’elle pourra accomplir de grandes choses à l’avenir.

Qui sait, son sourire contagieux pourrait faire d’elle un modèle célèbre un jour?




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments