Les enfants criaient en voyant cette petite fille de 3 ans. 18 ans plus tard, la seule chose qu’ils disent d’elle c’est : incroyable!



Les enfants criaient en voyant cette petite fille de 3 ans. 18 ans plus tard, la seule chose qu’ils disent d’elle c’est : incroyable!

 Harley Dabbs est une typique jeune femme de 21 ans de Reidsville, en Caroline du Nord (Etats-Unis). Mais tous ceux qui la voient ne sont pas prêts de l’oublier de si tôt.

À tout juste 3 ans, alors qu’Harley était petite fille, elle venait déjà de vivre plus que la plupart des gens dans leur vie entière. La maison dans laquelle elle et sa famille vivaient a été victime du feu et la fillette a été submergée par les flammes.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

80% de son corps a été brûlé et son visage, complètement défiguré. Ses sourcils ne repousserons jamais et sa peau est couverte de cloques.

Facebook/Harley Dabbs

Les médecins partagent leurs craintes avec ses parents inquiets : ses chances de survie sont pour le moment de 2%. Mais même petite, Harley a une volonté de fer et renvoie promener les prédictions des docteurs : elle survit et devient une jeune femme forte et confiante.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Mais sa vie change brusquement. Pendant 18 ans, Harley doit aller tous les jours au ‘Shriners Children’s Hospital’ (hôpital Shriners pour enfant : ndlr) de Cincinnati dans l’Ohio pour y avoir des interventions sur sa peau. Tout ça, pour qu’elle ait une chance de ressembler plus ou moins à un adulte ‘normal’.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

L’hôpital est comme ma deuxième maison. J’ai toujours eu l’impression que je faisais partie d’une autre espèce, mais là-bas, je me suis toujours sentie bien. Les gens ici sont comme moi – comme si nous étions pareils”.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Ses brûlures étaient si sévères qu’elle a dû avoir une implantation de sourcils.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Cependant, le monde à l’extérieur de l’hôpital ne réagit pas de manière positive en la voyant. Elle a toujours été raillée pour son apparence et s’est plongée dans une forte dépression. “Je ne pouvais plus aller nul part. Je ne pouvais plus quitter ma maison. Où que j’aille, je couvrais complètement mon corps, même s’il faisait chaud dehors. Je portais une longue veste et de longs pantalons.”

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Mais Harley n’a pas abandonné. Elle savait qu’elle devrait se battre contre les moqueries. Pour se défendre, elle se fait faire le tatouage d’un phoenix renaissant de ses cendres avec ‘Je suis redoutable et merveilleuse’ écrit à côté. Son tatouage lui a donné une autre vision d’elle-même : parce qu’elle est véritablement merveilleuse.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Elle dit aussi qu’elle est une combattante. “Je suis forte, je suis qui je suis parce que je me suis battue pour ça. J’ai traversé l’enfer et en suis ressortie. Et j’y fais face tous les jours”.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Elle voulait partager ce message important avec le monde et c’est pourquoi elle a publié son histoire sur Facebook. Des personnes de toute part ont lu ce qui lui était arrivé et ont été impressionnées. “J’espère que mon histoire pourra aider d’autres personnes qui luttent contre leurs cicatrices où leurs origines. Indépendant de leur gravité, ils peuvent surmonter ces temps difficiles et penser à des jours meilleurs.”

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Harley a elle-même reçu sa force de son petit ami aimant. Il l’a aidée à penser de manière positive, particulièrement quand son moral était au plus bas. “Il m’aide à me sentir belle, même les jours où je ne le pense pas du tout. Et quand je ne peux plus rester forte, alors il l’est pour nous deux”.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Elle a maintenant un grand rêve pour le futur : “J’espère devenir infirmière et ‘générateur de motivation’. J’aimerais aider les autres, brûlés ou non, à leur faire comprendre qu’ils sont magnifiques, malgré ce que dit la société d’eux”.

Facebook/Harley Mercedez Dabbs

Elle souhaiterait particulièrement aider les adolescents pour qu’ils ne se sentent pas seuls, parce qu’à cet âge, l’apparence est plus importante qu’à n’importe lequel. Malgré les terribles épreuves qu’elle a vécues entre l’incendie et les séjours répétés à l’hôpital, Harley étonne par son charisme et sa volonté de fer. On lui tire notre chapeau.

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments