Les garçons se moquaient de leur mère quand elle marchait sur la plage – sa réponse brillante fait le buzz!



Les garçons se moquaient de leur mère quand elle marchait sur la plage – sa réponse brillante fait le buzz!

Tanis, cette mère de 33 ans avait décidé d’aller à la plage prendre le soleil pour la première fois en 13 ans. Le port d’un maillot de bain peut être difficile pour une femme, surtout après avoir donné naissance, mais Tanis pensait qu’elle méritait une journée au soleil.

Malheureusement, ce qui aurait pu être une journée fantastique a été complètement détruite et Tanis est partie de la plage en pleurant ce jour-là.

Tanis a expliqué l’incident sur cette image avec un texte d’accompagnement, et il est tellement bien que nous pensons que tout le monde devrait le lire!

bikini

CTVNEWS

« Ceci est une lettre ouverte aux deux garçons et la jeune fille qui ont décidé de ne pas aller travailler et aller à Alberta Beach pour bronzer, nager et boire de la bière.

Je suis désolée que ma première tentative de bronzer en maillot de bain en public en 13 ans, vous a dégoûté. Je suis désolé que mon ventre ne soit pas mince et ferme. Je suis désolée que mon ventre soit couvert de vergetures.

Je suis désolée que mon corps ait porté, nourri, protégé et donné naissance à cinq enfants incroyables, sains, intelligents et merveilleux. Je suis désolée si mon corps de 33 ans, pesant 56kg vous a tellement offensé que vous avez senti le besoin de me pointer du doigt, rire et faire semblant de me donner des coups de pieds. Mais vous devez savoir que quand je regardais vos jeunes corps « parfait », je me demandais juste, « quels sont les exploits incroyables qui ont atteint votre corps? »

Vous devez également savoir que j’ai gardé la tête haute et j’ai essayé de rester impassible quand vous vous êtes moqués de moi, comme si je ne devais pas être influencée par ce que vous avez dit; mais j’ai pleuré dans la voiture sur le chemin du retour. Merci d’avoir ruiné ma journée. Ce sont des gens comme vous qui font du monde un endroit horrible et odieux.

Je ne peux pas m’empêcher de me sentir désolée pour les femmes qui, un jour, porteront vos enfants et deviendront « dégoûtantes » dans vos yeux lorsque leurs corps changeront au cours du processus miraculeux qu’est une grossesse. Je ne peux qu’espérer qu’un jour vous vous rendrez compte que mes cicatrices sont des choses dont je suis fière, et non pas quelque chose dont j’ai honte. »

Nous ne pouvons que rendre hommage à Tanis parce qu’elle a osé s’insurger contre des gens qui se sont comportés si mal envers elle. Personne ne devrait jamais avoir honte de son corps, et nous devons apprendre à mieux arrêter de juger les gens.

Pensez-vous autant que nous que c’est important? Faites passer le message à vos amis afin que plus de gens puissent avoir la chance de lire l’incroyable lettre de Tanis!




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments