Lorsque les médecins veulent débrancher ce patient, le père vient avec une arme à feu. Jusqu’au moment où son fils en état de “mort cérébrale” fasse quelque chose qui laisse tout le monde sans voix.



Lorsque les médecins veulent débrancher ce patient, le père vient avec une arme à feu. Jusqu’au moment où son fils en état de “mort cérébrale” fasse quelque chose qui laisse tout le monde sans voix.

 Jusqu’où irions-nous si une personne que nous aimons se retrouve en danger de mort ? Peu importe ce que vous pensez du geste désespéré de ce papa, on ne peut pas vraiment savoir comment on aurait réagi à sa place.

En janvier 2015, à la suite d’un AVC, George Pickering III se retrouve dans le coma à l’hôpital Tomball Regional Medical Center de Houston. Le Texan âgé de 27 ans avait déjà fait plusieurs AVC auparavant et les médecins le déclarent donc en état de « mort cérébrale ».

Youtube/TomoNews US

Ce diagnostic est un véritable coup dur pour la famille du jeune homme, surtout pour le papa, George Pickering II. Il est si dévasté par la nouvelle que le personnel médical s’inquiète de son état de santé mentale et décide de confier le pouvoir de décision concernant George Jr. à la maman.

Un jour, les médecins demandent à cette dernière la permission de débrancher le jeune homme afin de donner ses organes à des patients dans le besoin. Après de nombreux rendez-vous et consultations, la mère prend la décision difficile de débrancher son fils et les médecins lancent alors la procédure.

Mais le père de George accuse le coup, il n’accepte pas que son fils s’en aille. Au fond de lui, il a le sentiment que ce n’est pas la fin. Lorsqu’il prend connaissance de la décision de son ex-femme, il s’empare d’une arme à feu, se rend à l’hôpital et menace le personnel. Pour lui, c’est le seul moyen d’empêcher ce qui lui semble être une terrible erreur. Son autre fils parvient à lui prendre le pistolet des mains, mais le père déterminé en sort un second et refuse de quitter la chambre de son fils dans le coma. Pendant plus de trois heures, il reste au chevet de son fils alors que la police tente par tous les moyens de le raisonner.

Youtube/TomoNews US

Au cours de ces trois longues heures, la père tient la main de son fils dans la sienne et le supplie de montrer un signe afin que les médecins le croient prouvant ainsi que tout n’est pas perdu pour le jeune homme. Puis, l’impensable se produit : sous les yeux de tous les témoins, l’homme déclaré en état de « mort cérébrale » presse faiblement la main de son père, trois fois. Les médecins n’en croient pas leurs yeux et après examen, ils constatent que le patient montre des réactions qu’aucune autre personne dans le même cas ne pourrait avoir. Soulagé et reconnaissant, le père finit par se rendre.

Youtube/TomoNews US

George Jr. finit par sortir du coma et contre toute attente, il est complètement rétabli à l’heure actuelle. Son père a écopé de 11 mois d’emprisonnement pour tentative d’agression à main armée. Ce n’est probablement pas la solution qu’aurait choisie la majorité des personnes dans son cas, pourtant son acte lui a permis de sauver la vie de son fils. George Jr. a été profondément touché et reconnaissant de ce que son père a fait pour le protéger.

Youtube/TomoNews US

Heureusement, le geste désespéré de George Sr. n’a fait aucune victime. Son fils a pu communiquer avec lui et toutes les personnes dans la pièce à ce moment-là ont vu qu’il y avait encore de la vie en lui. Ce qui aurait pu être une tragédie pour tous s’est miraculeusement transformé en un dénouement heureux.




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments