Mariés depuis 62 ans, ils sont forcés de se séparer faute d’avoir trouvé une place dans la même maison de repos



Mariés depuis 62 ans, ils sont forcés de se séparer faute d’avoir trouvé une place dans la même maison de repos

 Mariés depuis 62 ans, ils sont forcés de se séparer faute d’avoir trouvé une place dans la même maison de repos

A tous ceux qui pensent que l’on ne peut aimer la même personne toute une une vie, cette touchante et triste histoire vous est destinée.

Celle d’un couple, au Canada Wolf et Anita qui sont mariés depuis 1954. Le couple, qui s’aime comme au premier jour, entend bien poursuivre son bonhomme de chemin en maison de retraite. Ensemble. Leur état de santé déclinant, ils ne peuvent plus vivre chez eux et doivent avoir recours aux soins d’une maison de repos.

Mais malheureusement pour ce couple, ils n’ont pas réussi à trouver des places dans la même institution et sont contraints à vivre dans des maisons séparées.

Mais c’était sans compter sur un problème, et non des moindres ; leur famille n’est pas parvenue à trouver deux places dans la même institution et le couple a donc été séparé. Mais, la santé et la mémoire du mari se dégradant sérieusement, sa famille craint que ce dernier oublie avec le temps qu’il est marié avec Anita, laquelle vient lui rendre visite un jour sur deux.

Grâce notamment à l’engagement de leur fille, leur histoire fait le tour des télés au Canada et est à l’origine d’un réel buzz viral. Une histoire touchante, dont on espère un dénouement positif.

Impuissante face à cette situation, leur petite fille Ashley Bartyik a exprimé sa frustration et sa tristesse dans un post publié sur Facebook. « Après 62 ans, ils sont inséparables. Ils font tout ensemble et maintenant ils doivent vivre séparément ».

a-196

La télévision de Vancouver a diffusé un sujet sur leur histoire et une interview de leur petite-fille, prête à tout pour les réunir, raconte le Mail Online.

Cette histoire date de août 2016 et malheureusement personne ne sait s’ils ont été réunis, la preuve est le tweet d’Ashley Bartyik sur leur petite fille qui date du 26 août 2016

Mise à jour : Il s’avère que le couple, dont l’histoire se passe au Canada a été réuni un mois après, dans la même résidence pour seniors. Et que malheureusement, le monsieur est décédé en novembre.

Source : www.rtl.be




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments