Pampers: les couches pour bébés contiennent des produits cancérigènes



Pampers: les couches pour bébés contiennent des produits cancérigènes

 Les célèbres couches Pampers contiennent des HAP, des hydrocarbures aromatiques polycycliques, classés cancérigènes par l’Union Européenne. Toutefois, le taux est inférieur au taux légal. Ce qui ne rassure pas pour autant…

924111278_b9710066822z-1_20161025180559_000_gc17s91j8-1-0

Pour réduire l’irritation de la peau et l’effet des « fesses rouges », la célèbre marque Pampers utilise des HAP, hydrocarbures aromatiques polycycliques, appelés « pétrolatum » sur l’emballage. Ces HAP, dérivés du pétrole, sont classés cancérigènes par l’Union européenne mais tolérés tant que leur taux n’excède pas 0,2 mg/kg. Or le taux de ces agents cancérigènes décelé dans les couches Pampers est inférieur au taux légal.

Pour l’Association santé environnement France (ASEF), qui a demandé des tests sur les couches Pampers, ce dernier constat n’est pas pour autant rassurant. Ludivine Ferrer, directrice de l’ASEF, interrogée par le Parisien explique : « C’est légal mais laisser la situation ainsi, ne serait-ce que quelques traces de composants dangereux, c’est moralement trop. D’autant que les industriels ne sont pas obligées d’utiliser ces éléments chimiques ! »

La directrice de l’ASEF rappelle la durée d’exposition des bébés à ces produits cancérigènes : «  Les enfants portent quotidiennement des couches jusqu’à 2-3 ans  ». Elle conseille à tous les parents d’utiliser des couches écologiques qui n’ont pas recours à des produits chimiques dans le voile qui est en contact avec la peau.




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments