Pas d’argent pour une maison, alors il achète un garage. Vous n’allez pas croire vos yeux!



Pas d’argent pour une maison, alors il achète un garage. Vous n’allez pas croire vos yeux!

Cet jeune homme créatif n’avait pas d’argent pour acheter une maison, donc il a acheté un garage. Quand on est entré dans le garage, on a tout compris!

Jeremie Buchholtz est un photographe français, qui se déplace entre Bordeaux et Paris. Quand il a voulu acheter une maison à Bordeaux, il avait un budget limité. Il n’a pas pu trouver une maison dans son budget, la seule chose qu’il a trouvée c’était un garage attaché à une maison. Quand on parle d’un garage, on s’imagine quelque chose qui sent comme du métal, rempli d’outils et déchets, et ce n’a pas fait exception.

Pourrait-il vivre là ?

art1

Le garage certainement le ressemblait, avec des portes en métal peint et l’intérieur semblait un enfouissement. Ce n’était pas ce que Buchholtz s’imaginait comme une maison.
Puis il a appelé un bon ami a lui, qui est architecte, Matthieu de Marien. Ensemble, ils ont crée un résidence élégante avec toutes les commodités qu’une maison moderne exige.

art2

art3

Afin de maximiser l’espace limité, Marien a décidé de construire une « maison dans une autre maison ». Le meuble en bois que vous pouvez voire ci-dessous, comprend une salle de bain, une chambre, un bureau, des armoires, un canapé-lit et stockage.

art4

art5

art6

Vu qu’il n’y a pas beaucoup de lumière dans la pièce, Marien voulait ouvrir le plafond pour laisser entrer la lumière naturelle. Mais le plafond est protégé car il est classé monument historique, donc ils ne pouvaient pas le faire. Quelle était la solution ? Un patio de 12 mètres carré entouré par les portes en verre.

art1

art2

art3

Ils ont réussis a garder les coûts en dessous de 35 000 Euros, qui est très faisable pour rénover un appartement de 41 mètres carré. On est sûre que Jeremie Buchholtz  est totalement d’accord.
Qu’en pensez-vous ? Et pourriez-vous y vivre ?

Source :aidersonprochain.com




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments