Pendant 10h son copain la bat à mort. Mais le message qu’elle enregistre sur son lit d’hôpital a fait le tour du monde!



Pendant 10h son copain la bat à mort. Mais le message qu’elle enregistre sur son lit d’hôpital a fait le tour du monde!

 Darrian Amaker est une jeune Américaine de 24 ans qui vit comme toutes les jeunes femmes de son pays. Elle profite de la vie et essaie de faire de ses passions son métier. Mais ce que son petit ami lui a fait un jour a bouleversé le monde entier. Pendant dix heures, il l’a tabassée ! Mais Darrian a réussi à s’enfuir.

Alors qu’elle est encore sur son lit d’hôpital, elle décide de faire une chose pour aider ceux qui ont vécu la même horreur qu’elle : elle a posté une vidéo sur Facebook, qu’elle a ensuite envoyée au “National Coalition Against Domestic Violence” (Coalition Nationale Contre les Violences Domestiques). Et elle a écrit ce texte avec la vidéo pour décrire ce qui lui est arrivé. 

YouTube/lovinit12791

“Bonjour, je m’appelle Darrian. Quelques jours après Thanksgiving, l’année dernière, mon grand amour est devenu un vrai psychotique et m’a brutalement battue pendant 10 heures. Il avait tout planifié, il voulait que j’en meure. J’ai survécu ou échappé, c’est comme on veut, et j’ai passé quatre jours à l’hôpital, les yeux tellement enflés que je ne pouvais plus les ouvrir. Quatre jours de ma vie à me demander “Pourquoi ? Pourquoi ?”

Je suis maintenant physiquement en sécurité : mon ancien amour sera poursuivi officiellement en justice pour six différents chefs d’accusation et il risque jusqu’à quatre ans de détention

J’ai demandé à mon médecin pourquoi je ne suis plus la même quand je me regarde dans le miroir, je crois que c’est une conséquence psychologique de la brutalité. Elle m’a doucement expliqué que tous mes os avaient été écrasés, mon visage est complètement différent, il est tout bouffi et on a l’impression que j’ai grossi. 

Jusqu’à présent, j’ai passé ma vie à raconter l’histoire des gens : je suis chanteuse, photographe, auteure. C’est la première fois que je vis une histoire inhumaine et j’en suis profondément bouleversée. 

Normalement, je ne prends jamais de vidéo de moi-même, mais c’est la seule chose que j’ai voulu faire à l’hôpital. J’insiste : ça m’a paru important et m’a donné le sentiment de faire quelque chose de salvateur pour mon coeur à la dérive. 

Les violences domestiques n’arrivent pas qu’aux autres. Elles touchent des gens que vous connaissez, des gens joyeux, des gens qui chantent, des gens qui aiment. Nous, les humains, nous devons être meilleurs, plus gentils et plus forts. Nous, les gens qui aimons, nous ne devons pas tolérer les abus. Nous, les êtres vivants, nous devons faciliter la vie.” 

Les mots de cette jeune femme courageuse prennent vraiment aux tripes. Ils nous rappellent que nous ne devons jamais ignorer toutes les formes de violences et qu’il ne faut surtout pas détourner les yeux lorsque l’on assiste à une telle scène.

Ce genre de malheur peut arriver à tout le monde, dans n’importe quelle circonstance, sans que rien ne laisse présager une telle horreur. Les mots de Darrian méritent d’être entendus ! 

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments