Perdre un chien est comme perdre un enfant.



Perdre un chien est comme perdre un enfant.

 La plupart des gens qui perdent un chien vous le diront : c’est tout aussi éprouvant que de perdre un enfant. Mais en réalité, c’est même bien plus compliqué que ça. Car la plupart des parents finiront leurs jours sans jamais perdre d’enfant. Et lorsque le pire arrive, et qu’ils perdent leur enfant, ils seront les premiers à vous dire que ce n’est pas l’ordre naturel des choses !

Mais lorsque nous adoptons un chien, il va sans dire que nous devons nous préparer au fait qu’un jour ou l’autre, il nous quittera. Au sein du grand public, celui qui n’est pas forcément attaché à la race canine, de nombreuses personnes vous diront que « ce n’est qu’un chien ».

Mais en réalité, partout dans le monde, il y a aujourd’hui des millions de personnes qui souffrent d’un désespoir quasi-insupportable. Car les chiens ont une manière de se lover dans notre coeur, et d’y faire leur marque là où nous avons souvent trop peur de laisser un humain pénétrer.

Et puis, occasionnellement, il y a ce chien spécial, qui parvient à toucher notre âme, et nous laisse alors avec un aperçu d’un amour qui dépasse tout ce que nous rencontrerons jamais…

1

featured

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments