Quand Jameus soulève son t-shirt au supermarché, la femme hurle. Alors la mère lui écrit cette réponse cinglante sur facebook!



Quand Jameus soulève son t-shirt au supermarché, la femme hurle. Alors la mère lui écrit cette réponse cinglante sur facebook!

 Dallas Fowler est la maman d’un petit garçon âgé de deux ans, il s’appelle Jameus Alexander. Un jour, alors qu’elle est à la caisse du supermarché du coin, elle prend son fils dans les bras et le petit Jameus soulève accidentellement son t-shirt qu’il laisse les clients du magazin voir ce qu’il a sur le ventre.

1

L’une des clientes prend peur en voyant ce qui est accroché au ventre du garçon et hurle. La mère a été tellement choquée et dégoûtée de cette terrible réaction et elle a décidé de poster ce message sur Facebook.

2

“Ce soir, j’étais au supermarché dans la longue file d’attente. Mon adorable Jameus voulait que je le prenne dans les bras. Lorsque je l’ai pris du caddie, son t-shirt s’est relevé, exposant ses deux stomies et les sacs qui sont sur son ventre.

Il y avait une dame plus âgée dans la queue derrière moi qui a vu la scène et a poussé un cri perçant avant de me dire : “mais comment acceptez-vous qu’on lui fasse ça ?”

Je me suis retournée vers elle, interdite, et je l’ai regardée avant qu’elle ne continue en demandant pourquoi il avait ses poches accrochés. Je lui ai donné la version courte et lui ai dit en gros “son colon n’a pas fini de se former alors il en a besoin.” J’ai laissé à l’écart le fait qu’il souffre d’une maladie très rare appelée la maladie de Hirschsprung car sa première remarque m’avait un peu secouée.

Puis elle a dit : “eh bien désolée mais je pense juste que c’est répugnant. Pourriez-vous s’il vous plaît baisser son t-shirt ?”

À cet instant là, la seule chose que je voulais faire, c’était prendre la tête de cette femme dans mes mains et lui crier “mais qu’est-ce qui cloche chez vous ?” Mais à la place, je lui ai souhaité une bonne soirée et j’ai changé de file d’attente tranquillement.

Et maintenant je partage cette photo parce je pense qu’il n’y a rien de répugnant chez mon fils. On dirait que les stomies sont tabous alors qu’en réalité, plus de 500 000 américains en ont. Mon fils a une maladie rare mais les stomies ne sont pas rares (…)

Est-ce que c’est ce que j’aurais choisi pour mon fils ? Absolument pas. Mais il n’a pas eu d’autre choix à faire dans la vie. Deux semaines après sa naissance, son colon s’est déchiré. Il a eu une infection critique qui a menacé sa vie et qui a presque failli le tuer. Sa stomie lui a sauvé la vie.

Il l’aura probablement pour le reste de sa vie, et si c’est le cas, ce sera à moi de lui apprendre à avoir une image positive de lui-même. S’il avait été un peu plus âgé et qu’il avait pu comprendre les sottises que cette vieille dame a déversées derrière nous, quel impact négatif croirez-vous que cela aurait pu avoir sur lui ?

Vous voyez, ce que cette femme n’a pas compris, c’est que quand mon fils est en bonne santé, il est comme tous les autres enfants. Il court, il joue, il nage et il va à la crèche. Quand il n’est pas malade, personne ne pourrait dire en le voyant qu’il a subi plus de 20 opérations. Personne dans le monde ne sait qu’il a des traitements pour dilater et irriguer ses intestins deux fois par jour. Personne ne sait que tous les jours, on lui met un cathéter dans la stomie pour l’alimenter deux fois par jour dans l’espoir que son colon grandisse.

C’est mon cœur. Il est tellement mignon et drôle et a une forte personnalité. Il est adorable et gentil, mais c’est aussi une petite boule de feu.

S’il vous plaît, soyez gentil et choisissez vos mots avec sagesse avant de les prononcer, surtout si vous faites un commentaire sur quelque chose qui ne vous regarde absolument pas. Chacun de nous se bat contre quelque chose que tout le monde ignore. Et mon fils est en train de gagner sa bataille.”

3

Dallas Fowler fait tout pour que son fils soit heureux ! Grâce à son dévouement, le petit Jameus est devenu un vrai battant ! Espérons que son message permette aux gens de mieux comprendre ceux qui souffrent de maladies chroniques et de ne pas les juger.
Source : http://www.feroce.co/dallas-fowler/




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments