Sa fille se réveille, les jambes couvertes d’ecchymoses. La raison va vous choquer.



Sa fille se réveille, les jambes couvertes d’ecchymoses. La raison va vous choquer.

La petite Bo August a tout juste 4 ans et vit en Angleterre. Elle est pleine de vie et aime mener la danse quand il s’agit de jouer. Mais, sans crier gare, sa vie prend un tournant inquiétant. En février 2015, elle attrape la varicelle et ses parents, Julia et Dan, ne suspectent au début rien de grave. Mais rapidement, ils remarquent que leur fille a des difficultés à marcher.

Twitter/UKNewsOne

Un matin, leur petite fille se réveille avec d’étranges bleus sur les jambes et sous la plante des pieds. Ses parents l’emmènent immédiatement à l’hôpital. Là-bas, les médecins lui diagnostiquent une maladie rare : le Purpura fulminans. C’est une maladie thrombotique grave et souvent fatale, qui se manifeste par des points de sang, des bleus et une décoloration de la peau provoqués par la coagulation du sang. Dans le pire des cas, cela peut mener à la mort en quelques heures.

Twitter/UKNewsOne

La petite Bo est immédiatement transférée au service des soins intensifs. “J’ai demandé au médecin si c’était grave et il m’a répondu qu’elle risquait de perdre ses membres voire la vie“ raconte la maman de Bo. Les parents craignent le pire. Le système de défense de l’organisme de Bo a causé des complications dangereuses : son corps a bloqué la circulation du sang. La fillette reçoit un cocktail de 12 médicaments différents, plusieurs transfusion de plasma et trois greffes de peau.

Twitter/eHealthyDaily

Bo a passé 10 semaines à l’hôpital, assise dans une chaise roulante et a même dû réapprendre à marcher. Mais elle a survécu à ce calvaire et la petite fille gaie et adorable a pu garder ses deux jambes. Pour autant, elle se souviendra encore longtemps de cette expérience traumatisante et doit porter des bas de contention pendant toute une année.

Twitter/eHealthyDaily

“Je veux faire connaître cette maladie, car c’est le cauchemar de tous les parents d’entendre que son enfant peut mourir ou perdre l’un de ses membres à cause de la varicelle“ raconte Julia.

Twitter/Cat_Phillips

Aujourd’hui, Bo est de nouveau en bonne santé et va à la garderie comme elle le faisait d’habitude. Elle a même tellement confiance en elle, qu’elle montre les cicatrices sur ses jambes à ses copains. Cependant, ses parents eux, ne pourront probablement jamais oublier qu’elle a failli perdre ses jambes. Simplement à cause d’une maladie infantile.

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments