Ses amis l’ont emmenée faire une ballade et l’ont laissée mourir là-bas. La raison m’a ému jusqu’aux larmes.



Ses amis l’ont emmenée faire une ballade et l’ont laissée mourir là-bas. La raison m’a ému jusqu’aux larmes.

 L’histoire de Betsy Davis, originaire de Californie en phase terminale d’une grave maladie, a fait les gros titres et on comprend pourquoi. Cette dernière a décidé de faire un fête d’adieu où elle a invité tous ses proches avant de mettre fin à ses jours.

Betsy souffrait de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) aussi connue sous le nom de la maladie de Charcot, une pathologie neurodégénérative du système nerveux qui a fait peu à peu perdre le contrôle de son corps à Betsy au cours de ces trois dernières années.

La quarantenaire a alors écrit à ses proches pour leur expliquer ses plans .

« Les circonstances de cette fête se distinguent des autres célébrations auxquelles vous avez déjà assistées et nécessite une résistance émotionnelle, beaucoup d’empathie et une ouverture d’esprit », écrit Betsy.

Bild auf Twitter anzeigenBild auf Twitter anzeigen

Depuis juin 2016, le suicide assisté médicalement est légal en Californie pour les personnes atteintes de maladies incurables et mortelles et qui possèdent toutes leurs capacités mentales pour décider ou non de mettre fin à leurs jours. Les médecins des patients en question doivent remplir des dossiers complets afin d’obtenir les autorisations nécessaires à la prescription pour des médicaments servant à mettre un terme à la vie des patients qui se les administreront eux-même. L’une des conditions est que le patient souhaitant se suicider ne doit pas posséder une espérance de vie supérieure à six mois.

Betsy avait une seule requête pour la fête d’adieu : personne ne devait pleurer en sa présence.

« Pour moi comme pour tous les autres invités, cette condition était assez dure à respecter, mais il était hors de question que l’on ne soit pas présents pour elle » raconte Niels, l’un de ses amis.

C’est dans une magnifique demeure au milieu des collines du Sud de la Californie que plus de 30 invités se sont retrouvés pour profiter des derniers moments avec Betsy. Il y avait des cocktails, des pizzas ainsi que la diffusion des films préférés de Betsy. Des amis ont même joué de la musique rien que pour elle.

Alors que le week-end touchait à sa fin, Betsy a embrassé pour la dernière fois chacun de ses invités. Après leur départ, elle a ingéré une dose mortelle de morphine, de pentobarbital et d’hydrate de chloral qui l’ont alors entrainée dans une mort douce et paisible.

Les invités ont alors convenu de se réunir à nouveau en juin prochain pour répandre les cendres de Betsy tous ensemble.

Flickr/Maria Keays

Peu importe ce que vous pensez du suicide ou du suicide assisté médicalement, cette femme a vécu le dernier jour de sa vie entourée des personnes qu’elle aimait le plus sur cette terre et s’est éteinte sans souffrir après ce moment de pur bonheur. N’est-ce pas là le dernier souhait de tout un chacun ?

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments