Ses médecins proposaient de la débrancher, dix jours plus tard la petite fille se réveille



Ses médecins proposaient de la débrancher, dix jours plus tard la petite fille se réveille

 A la fin du mois de septembre, Marwa, 1 ans, a été victime d’un entérovirus.

La fillette a été placée dans un coma artificiel et était maintenue en vie par un appareil respiratoire à l’hôpital de La Timone, à Marseille.

Il y a une dizaine de jours, les médecins, la pensant condamnée, ont voulu la débrancher. Ils estimaient que la poursuite des soins était assimilable à un acharnement thérapeutique.
Ses médecins proposaient de la débrancher, dix jours plus tard la petite fille se réveilleEn désaccord avec cette décision, les parents ont saisi le tribunal administratif, qui a suspendu l’arrêt des soins dans l’attente d’expertises.

Et, miracle, la petite fille s’est réveillée mardi soir. Il est encore trop tôt pour savoir si elle va mieux, mais c’est un espoir pour sa famille.

« Elle ouvre et ferme un oeil. Son traitement se poursuit, mais on constate chaque jour des progrès, et ça nous donne beaucoup d’espoir », a témoigné son père.

Depuis le 25 septembre, la petite Marwa est hospitalisée à La Timone, à Marseille.

source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments