Son élastique au poignet a failli la tuer !



Son élastique au poignet a failli la tuer !

 Et si porter un élastique au poignet était extrêmement dangereux ? S’il ne faut peut-être pas non plus exagérer, une américaine vient tout de même d’éviter la septicémie de justesse, à cause de son élastique à paillettes.

« Je pensais que c’était une piqûre d’araignée »

Audree Kopp est une jeune Américaine qui est passée près de se faire amputer le bras. En effet, alors qu’elle effectuait son déménagement, la jeune femme a retiré son élastique à paillettes de ses cheveux pour le mettre autour de son poignet – comme des milliers de femmes, en somme. Quelques jours plus tard, alors qu’elle porte toujours son élastique, une étrange inflammation apparaît. Pensant à une piqûre d’insecte ou d’araignée, Audree Kopp prend des antibiotiques pour éviter une infection bactérienne. Sans effet, puisque l’inflammation continue de grossir et devenir douloureuse.

a-411

Finalement, la jeune femme se rend aux urgences. Un geste qui lui a certainement sauvé la vie.

Une opération immédiate

Les médecins vont alors diagnostiquer trois types d’infections présentes dans son organisme, dont l’origine est apparemment l’inflammation de son poignet qui se révèle être… un abcès ! Après l’avoir opérée immédiatement, les médecins annoncent à Audree qu’elle est passée près d’une septicémie, qui aurait pu avoir pour conséquence l’amputation de son bras, ou même la mort par empoisonnement du sang. Pour les spécialistes, c’est son élastique plein de bactéries, dues à son déménagement, qui est responsable de cet abcès. En effet, sa surface fine à paillettes aurait conservé des bactéries, avant de les transmettre à l’intérieur de l’organisme grâce aux pores de la peau et aux follicules pileux du poignet.

Source : http://news.radins.com/




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments