Toutes les nuits, il entend un hurlement horrible. La chose se cachait sous son escalier! Son histoire file la frousse!



Toutes les nuits, il entend un hurlement horrible. La chose se cachait sous son escalier! Son histoire file la frousse!

À Voronezh, en Russie, les habitants d’un immeuble ont commencé à sentir une odeur étrange à l’entrée du bâtiment. À chaque fois que quelqu’un empruntait l’escalier, de petits gémissements se faisaient entendre. Vadim et sa famille, qui résident dans l’immeuble, ont demandé l’aide de l’administration locale pour savoir si des mesures allaient être prises. 

Quelques semaines auparavant, un énorme trou était apparu au bas de l’escalier. Les nappes phréatiques provoquent souvent la formation de ce genre de cratères à cause de l’érosion. En quelques jours, le trou a été rebouché et repavé par des ouvriers, mais il semblerait qu’ils aient commis une très grave erreur, ou alors l’ont-ils fait exprès ? Car une chose a bel et bien été enterrée vivante et gémit toutes les nuits sous le béton.

Pourtant, l’administration municipale rejette la demande de Vadim. Son motif : dépaver le trottoir coûterait trop cher, surtout si c’est  juste pour sauver une chose qui n’existe peut-être pas. Personne ne veut être responsable des coûts occasionnés par le sauvetage. Alors, Vadim décide de prendre lui-même les choses en main et de sauver ce qui est enterré sous les escaliers. Il ne doit pas perdre une seconde ! Quoi que ce soit, la chose ne survivra pas longtemps dans de telles conditions et seule une mort lente et douloureuse l’attend. Arrivé chez lui, Vadim commence immédiatement à casser les pavés avec un petit marteau. Plusieurs minutes défilent avant qu’il ne parvienne à déplacer le premier pavé. Des heures durant, il travaille d’arrache-pied sur le trottoir. 

Au bout de quelques heures, il parvient à retirer le sable de ses mains nues. L’horloge tourne et il ne lui reste plus beaucoup de temps ! Il réussit finalement à creuser une petite tranchée sous la dernière marche de l’escalier. 

Soudain, deux yeux brillants apparaissent dans l’obscurité. Un labrador doré émerge, et passe sa tête à travers le trou creusé par son sauveteur pour pouvoir respirer l’air frais, après tous ces jours passés sous terre. 

Vadim attrape le chien par les pattes avant et le porte doucement pour le sortir de sa prison. Il remarque tout de suite que l’animal est plus rond qu’un chien qui aurait passé plusieurs jours sans manger. Cela ne fait pas de doute, la jeune chienne attend des petits chiots. À première vue, elle n’a pas l’air d’être blessée, malgré le fait qu’elle ait été coincée sous les escaliers pendant tout ce temps ! Personne ne peut dire si les ouvriers ont intentionnellement, ou non, enterré ce chien. Personne

Si Vadim n’avait pas été aussi courageux, en osant désobéir aux autorités, la petite chienne et ses chiots auraient péri dans cette prison de béton. Mais heureusement, il existe des gens comme Vadim qui n’hésitent pas à prendre le gauche pour sauver un animal en danger. Même s’il ne savait pas quel genre d’animal gémissait dans ce trou, tapi dans l’ombre de cette prison, il n’a pas pu s’empêcher de vouloir le libérer.

Vadim a rendu visite à la petite chienne une semaine après l’avoir sauvée. Elle s’appelle Belka et a été prise en charge par un refuge animal local. Elle l’a reconnu et a sauté de joie en voyant son ange gardien Vadim !

Et elle le remercie à sa manière. 

Si vous aussi, vous avez été impressionné par la persévérance de Vadim, et si vous pensez qu’il devrait y avoir plus de gens qui risquent tout pour sauver la vie d’autrui, partagez cette histoire avec tous ceux que vous connaissez !

n’a rien vu qui pourrait expliquer pourquoi cette future mère a été enterrée vivante. 

Source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments