• Cool buzz : actualités et buzz
  • Un chat à la fourrure particulièrement emmêlée reçoit l’aide de généreux inconnus.

    a-1417.jpg

    Un chat persan d’Auckland City, en Nouvelle-Zélande, vit aujourd’hui une vie nettement plus paisible après avoir reçu un traitement contre les vers qui dévoraient son visage, et après avoir eu droit à une tonte ayant duré trois heures, administrée par un vétérinaire charitable.

    Ce chat, surnommé Shrek, a été découvert samedi après-midi, sur un terrain situé à Whangaparaoa, et appartenant à Megan Moss. Celle-ci a décrit Shrek comme « une boule vivante faite de dreadlocks emmêlées, avec de grands yeux », et l’a prestement emmené voir le Dr. Brett Finlayson, à la Clinique Vétérinaire Orewa. Le médecin a examiné le félin, notant au passage que Shrek était un mâle castré, âgé de six ou sept ans, et qu’il était probablement dans l’état le plus désastreux qu’il ait jamais vu.

    « Il devait probablement vivre à l’état sauvage, ou quelque chose de ce genre, car sa fourrure était particulièrement emmêlée », a-t-il expliqué à Stuff au sujet de ce chat à la fourrure improbable.

    2

    Dimanche matin, le Dr. Finlayson a placé Shrek sous anesthésie, puis a passé trois heures à tondre sa fourrure emmêlée, avant de soigner avec de la teinture d’iode son visage attaqué par les vers, et de lui administrer des antibiotiques et des antalgiques. En dépit de cette épreuve désagréable, Shrek s’est réveillé sans problème, et n’a pas fait preuve de la moindre réaction agressive.

    Selon le Dr. Finlayson, Shrek a probablement passé de six à neuf mois à l’état sauvage, et le vétérinaire ne pourra être sûr de son pronostic vital à long-terme que plus tard dans la semaine. Dans l’intervalle, l’organisation caritative Gutter Kitties a mis en place une levée de fonds afin de financer les soins médicaux de Shrek. Le groupe espère trouver un foyer d’adoption à Shrek, une fois qu’il sera totalement remis.

    source



    Partager

    Comments

    comments

    aime-page-2