Un fermier a découvert un « chaton » dans sa grange… Mais il ne s’attendait CLAIREMENT pas à CECI !



Un fermier a découvert un « chaton » dans sa grange… Mais il ne s’attendait CLAIREMENT pas à CECI !

 n fermier russe arpentait sa ferme lorsqu’il a découvert quatre petits « chatons » qui ne ressemblaient à rien de ce qu’il avait déjà vu de par le passé. Il se doutait que quelque chose n’était pas normal chez eux, mais il ne s’attendait pas à ce que toute cette histoire débouche sur ceci…

Ces petits chatons n’avaient même pas ouvert les yeux lorsque le fermier les a découverts. Il savait pertinemment que, sans leur mère, ils allaient avoir du mal à rester en vie.

radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com

Il a donc contacté la Réserve Naturelle de Daursky pour obtenir plus d’informations. Les employés de cette dernière ont alors identifié les chatons : des manuls, ou chats de Pallas, une espèce de chats sauvages originaires d’Asie Centrale.1

radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com

Les manuls sont un peu plus trappus que les chats domestiques1, et ont des pattes plus courtes, ainsi que des oreilles aplaties, et des têtes plus larges. Leur fourrure plus épaisse leur permet de survivre sous des climats plus rigoureux.

radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com
Le fermier a alors emmené les chatons jusqu’à la Réserve, où les employés les ont placés auprès de deux chats domestiques. Des chats qui, de manière surprenante, les ont aussitôt pris sous leur aile.
radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com

Alors que les manuls retrouvaient des forces, et grandissaient au sein de la réserve, le personnel de celle-ci a vite compris qu’il allait falloir les relâcher dans la nature.

radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com

Durant leur premier hiver en pleine nature, les manuls ont perdu leurs colliers-émetteurs, qui, en temps normal, permet à la Réserve de suivre leurs déplacements. Les manuls ont par ailleurs perdu énormément de poids.

radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com

Les employés les ont alors ramenés à la Réserve, avec dans l’idée de les relâcher à nouveau au printemps, dans un environnement qui leur serait moins hostile.

radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com

Et visiblement, ce fut là la bonne décision à prendre. Cette fois-ci, les manuls se sont rapidement habitués à leur nouvel environnement.

radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com

Les chats sauvages sont de retour dans la nature, et ils s’y sentent bien ! Quelle fin heureuse. 🙂

radzhana-daur.livejournal.com
radzhana-daur.livejournal.com

Les chats de Pallas sont de retour dans leur habitat naturel, grâce à la Réserve Naturelle de Daursky, et au fermier qui les a découverts. S’ils pouvaient parler, je suis sûr qu’ils diraient« merci ! ».

Source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments