Une dette de La Poste de 0,00000000000004 € !



Une dette de La Poste de 0,00000000000004 € !

 Ah, la magie des chiffres… Et la magie de la comptabilité. Un buraliste de Granville a reçu celle qui restera probablement dans les annales des faits divers comme « la dette la plus petite jamais enregistrée dans le monde ». Elle lui vient de La Poste et il risque d’avoir du mal à la récupérer. Mais bon… Il ne perdra pas beaucoup d’argent.

Un remboursement… insolite

Les buralistes, quand ils vendent des timbres, ne les payent pas.
La Poste leur avance le montant qu’ils remboursent par la suite, en fonction du temps et surtout des timbres déjà vendus. Bref, un calcul somme toute compliqué, mais qui fonctionne bien et qui ne pose pas de problèmes : au final, le buraliste ne paiera toujours que le montant des timbres réellement vendus, moins sa commission.

Bien que le système fonctionne à merveille, il y a parfois des couacs.
Certains ne sont pas drôles pour les buralistes, mais celui-ci, qui est arrivé à un buraliste de Granville et que Ouest-France relate dans son édition du soir du 1er décembre 2015, a de quoi faire sourire.

La dette la plus petite de l’Histoire

La Poste va-t-elle rentrer dans le Guinness des Records ?
On ne le sait pas encore. Pourtant, la dette en question risque bien de l’y faire entrer.

Lorsque le buraliste a remboursé l’avance, soit 577,92 €, la comptabilité de La Poste a dû faire une petite erreur.
Dans un courrier officiel dont Ouest-France a pu prendre connaissance, l’entreprise confirme le paiement de 577,91999999999996 €. La Poste lui doit donc la somme de 0,00000000000004 €.

En termes littéraires cela représente 0,04 billionièmes d’euro.
Une somme tellement ridicule, qu’avec 100 % d’intérêts par an (soit en doublant la somme due chaque année, ce qui est largement considéré comme de l’usure), il faudrait 38 ans pour attendre le minimum payable en cash en France, c’est-à-dire 1 centime d’euros(au bout de 38 ans à 10  % d’intérêts annuels, La Poste devrait très exactement 0,0109951162776 € au buraliste).

Source : http://news.radins.com/




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments