Une lettre enflammée à un fabricant de serviettes hygiéniques !



Une lettre enflammée à un fabricant de serviettes hygiéniques !

 Wendi Aarons de Austin dans le Texas est d’ordinaire, une personne au tempérament enjoué et très sociable. Mais une fois par mois, elle se transforme en une personne totalement différente. Lorsqu’elle a ses menstruations, la fête est finie et son M. Hyde fait son apparition. Lorsqu’elle lit le message qui se cache dans les emballages de serviettes hygiéniques de la société Proctor and Gamble, elle devient complètement folle. Elle décide d’écrire cette lettre absolument hilarante au directeur de la marque et se fait la porte-parole de toutes les femmes du monde :

« Cher M. Thatcher,

Je suis, depuis plus de 20 ans, une fidèle utilisatrice de vos serviettes hygiéniques ‘Always’ et j’apprécie nombreuses de leurs qualités. Sans la ‘protection antifuite’ ou le ‘gel super absorbant qui transforme le liquide en gel et l’emprisonne au cœur de la serviette’, je ne ferais jamais de cheval ni danserais la salsa, et j’éviterais clairement de courir le long de la plage avec un short blanc hyper moulant.

Mais ce que je préfère ce sont vos ailettes révolutionnaires. Félicitations d’être la première société ayant assez de jugeote pour comprendre que nos serviettes doivent impérativement être aérodynamiques. Je ne pourrais jamais assez vous remercier de me sentir autant rassurée lorsque je sais que j’ai un petit F-16 dans ma culotte tous les mois. Avez-vous déjà eu des menstruations, M. Thatcher ? Évidemment, non. Et bien mes règles sont sur le point d’arriver. Alors que je suis en train de taper sur mon clavier, je sens déjà les forces hormonales malmener mon corps. Dans quelques minutes, mon corps va changer et je vais me transformer en ce que mon mari appelle ‘un plouc consanguin très doué avec des couteaux.’

Le corps humain n’est-il pas fabuleux ?

En tant que responsable de marque dans la branche ‘produits d’hygiène féminine’, vous avez sûrement dû faire des recherches pour savoir ce qu’il se passe exactement lorsque ‘dame nature’ pointe le bout de son nez chaque mois chez vos utilisatrices. Vous devez également être au courant des ballonnements, gonflements et crampes que nous endurons ainsi que nos sautes d’humeur, nos crises de larmes et nos pétages de plomb. Vous devez sûrement être au fait que ce moment-là n’est vraiment pas une partie de plaisir pour la plupart des femmes.

Il se trouve, cher monsieur, que vous plus que quiconque, devez réaliser que l’Amérique grouille de maniaques criminels en corsaire… ce qui m’emmène directement au pourquoi de cette lettre que je suis en train d’écrire. Le mois dernier, alors que j’étais prise de crampes abominables, je n’avais qu’une envie : pourvoir rentrer à l’intérieur de mon corps et arracher mon utérus. J’ai pris une serviette hygiénique ‘Always’, l’ai ouverte et sur la bande adhésive, j’ai lu ça : ‘Passez un bon moment’.

Vous vous f***ez de nous ? Non mais je veux dire, est-ce que dans votre pois chiche qui vous sert de cerveau, le bonheur, c’est-à-dire les rires et bons moments, est possible pendant les menstruations ? Est-ce que tout ce qui a été mentionné précédemment parait agréable ? Alors, James ? Donc, pour résumer, à moins que vous ne soyez un adepte de S&M, il n’y a rien de ‘bon’ à propos d’une semaine où vous devez vous gaver de Spasfon ou Ibuprofène et rester enfermée chez vous pour ne pas vous rendre à la pharmacie du coin armée d’un fusil de chasse et d’un plan non élaboré pour mettre fin à votre vie en apothéose.

Pour l’amour du ciel, sortez un peu de chez vous ! Si vous devez mettre un petit mot sur les serviettes hygiéniques, rendez-le plus pertinent et évocateur pour les utilisatrices comme ‘lachez ce couteau’ ou ‘faire l’apologie du crime est mal’ !

Cher Monsieur, veuillez informer le service comptabilité de votre entreprise qu’à partir d’aujourd’hui, vous aurez une baisse de 8$ par mois dans vos recettes puisque je compte bien me procurer mes serviettes hygiéniques ailleurs ! Et bien que vos ailettes vont me manquer, votre condescendance ne me manquera pas pour le moins du monde. Et je tiendrai ma promesse.

Always… (nom de la marque qui veut dire ‘toujours’)

Wendi Aarons

Austin, TX »

Une lettre à graver dans les annales ! Wendi ne manque pas d’humour et ce qu’elle ressent parlera à de nombreuses femmes ! Avoir ses règles est déjà assez dur comme ça, alors on se passerait bien d’une fausse amabilité complètement à côté de la plaque marquée partout sur les emballages. Sa lettre s’est répandue sur la toile comme une traînée de poudre. Peut-être que ses mots permettront à certaines sociétés de se remettre en question et de trouver des phrases d’accroche de meilleur goût !

Source : feroce.co




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments